Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

L’incroyable stabilité de la confiance des consommateurs caractérise l’année 2012

La confiance des consommateurs canadiens a été incroyablement stable en 2012. Après s’être établi à 75,3 au premier trimestre de l’année, l’indice de confiance des consommateurs a gagné du terrain pour atteindre 79,0 en mai. Lors des deux vagues suivantes qui ont eu lieu en août et en novembre, la confiance des consommateurs canadiens s’est maintenue à 79,1 et 79,0, respectivement.

Selon Doug Anderson, vice-président principal chez Harris/Décima : « Dans l’ensemble, les consommateurs canadiens ont affiché des niveaux de confiance incroyablement stables en 2012, mais dans certaines régions du pays, la confiance a connu plus de volatilité. Alors que la confiance des consommateurs s’est récemment érodée au Québec et en Colombie-Britannique, elle a bondi dans les provinces de l’Atlantique et a légèrement progressé en Ontario. »

« Les Canadiens semblent avoir décidé de maintenir le cap face à leur situation économique à court et à moyen terme » a déclaré Jack Courtney, vice-président, Planification clientèle à valeur élevée chez Groupe Investors. « Lorsqu’il est question de planification financière, d’épargne et de placements personnels, il est très important d’envisager les événements économiques sous le bon angle. »

Il est intéressant de noter que vers la fin de l’année, la confiance des consommateurs des provinces de l’Atlantique avait pratiquement rejoint celle de l’ensemble des consommateurs du pays. Après avoir commencé l’année à 73,9, la confiance des consommateurs est descendue à 70,4 au deuxième trimestre. Elle a ensuite légèrement augmenté à 71,4 en août avant de bondir à 78,5 en novembre.

Au dernier trimestre, la confiance des consommateurs du Québec est tombée juste sous la moyenne nationale. Au premier trimestre, l’indice était de 76,8 au Québec, alors qu’il a ensuite bondi à 80,5 au deuxième trimestre et à 82,5 au troisième trimestre. La confiance des consommateurs de la province a chuté à 76,9 au dernier trimestre.

En Ontario, la confiance des consommateurs a été inférieure à la moyenne nationale en 2012. Alors qu’il s’établissait à 71,4 au début de l’année, l’indice a bondi à 75,9 au deuxième trimestre et est demeuré relativement stable au troisième trimestre (75,3) avant de monter légèrement à 77,3 lors de la dernière vague de 2012.

La confiance des consommateurs a été forte tout au long de l’année au Manitoba et en Saskatchewan. Dans ces provinces, l’indice s’est établi à 85,8 au premier trimestre de 2012. Il a ensuite chuté à 80,5 au deuxième trimestre avant de rebondir à 86,8 au troisième trimestre. La confiance des consommateurs de cette région du pays a terminé l’année à 87,0 au quatrième trimestre.

En Alberta, l’indice était de 83,6 au premier trimestre de 2012. Il a monté en flèche pour atteindre 93,2 au deuxième trimestre, avant de chuter à 88,1 au troisième trimestre. Dans cette province, l’indice de confiance des consommateurs a terminé l’année à 88,9.

La confiance des consommateurs est demeurée relativement stable en Colombie-Britannique cette année. L’indice était de 75,1 au premier trimestre et il a légèrement augmenté pour atteindre 76,3 au deuxième trimestre. Il a ensuite continué sa progression et atteint 78,4 au troisième trimestre avant de chuter légèrement pour finir l’année à 76,0.

cc2012f1

cc2012f2

cc2012f3

cc2012f4

cc2012f5

cc2012f6

La données sur la confiance des consommateurs sont recueillies tous les trimestres au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima. Les sondages ont eu lieu en février, en mai, en août et en novembre. L’échantillon de chaque vague regroupait un peu plus de 2 000 répondants. La marge d’erreur d’un échantillon de cette taille est de 2,2 %, 19 fois sur 20.