Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

Les Canadiens à valeur nette élevée ont de l’argent à investir, mais certains ont aussi un prêt hypothécaire

Stratégies hypothécaires pour les Canadiens à valeur nette élevée

Un cinquième des Canadiens dont l’actif à investir est supérieur à 500 000 $ détiennent un prêt hypothécaire, et la moyenne de ces prêts s’élève à 157 000 $

Winnipeg (Manitoba), le 2 juillet 2014 : Un sondage récent mené auprès des Canadiens à valeur nette élevée, ceux dont l’actif à investir est de 500 000 $ ou plus, révèle que pour cette partie de la population, un prêt hypothécaire peut être une stratégie de placement réfléchie et intentionnelle. Soixante-sept pour cent des répondants qui détiennent un prêt hypothécaire ont indiqué qu’ils possédaient les fonds pour le rembourser entièrement.

« L’idée qu’on contracte un prêt hypothécaire uniquement pour remédier à un manque de fonds à l’achat d’une maison est contredite par bien des Canadiens fortunés », souligne Bruno Therrien, planificateur financier au Groupe Investors.

Ce sondage du Groupe Investors, qui examinait dans quel but les Canadiens à valeur nette élevée contractent un prêt hypothécaire, met en lumière diverses stratégies de planification financière qui vont de la planification fiscale à l’achat d’immeubles locatifs générateurs de revenus.

La propriété fait partie du plan

Dans l’ensemble, sept Canadiens à valeur nette élevée sur dix ont affirmé qu’ils n’envisageraient pas l’achat d’une propriété sans l’avoir examiné dans le cadre de leur plan financier global, et près de la moitié des répondants (46 pour cent) ont déclaré qu’ils ne modifieraient pas leur prêt hypothécaire sans en avoir étudié la portée sur leur plan financier global. Un répondant sur cinq a été conseillé par son représentant quant aux options hypothécaires qui conviendraient le mieux à sa situation.

Les propriétaires en chiffres :

  • 32 pour cent des Canadiens à valeur nette élevée possèdent des propriétés résidentielles ou commerciales additionnelles;
  • 1 sur 10 en possède au moins trois;
  • 51 pour cent détiennent des propriétés additionnelles à des fins récréatives;
  • 42 pour cent détiennent des propriétés locatives à titre d’investissement;
  • 11 pour cent ont acheté une propriété pour leurs enfants ou leurs parents

« C’est encourageant de constater que certains Canadiens prennent ces décisions importantes dans le cadre de leur plan financier global et qu’ils se font conseiller par des spécialistes, souligne M. Therrien. Votre stratégie d’affaires actuelle et future, vos plans de retraite, l’étape de la vie où vous vous situez et l’ensemble de vos objectifs financiers doivent tous être pris en compte lorsque vous choisissez un type de prêt hypothécaire. »

Un prêt hypothécaire à la retraite

Bien que certains Canadiens prévoient rembourser leur prêt hypothécaire avant leur retraite, plus du quart des Canadiens fortunés (qui détiennent un prêt hypothécaire) ne planifient pas en faire autant.

« Vendre des placements pour rembourser un prêt hypothécaire avant la retraite peut engendrer des gains en capital, ajoute M. Therrien. Les retraités de ce groupe démographique qui prévoient effectuer leurs versements hypothécaires sans difficulté conçoivent leur prêt hypothécaire à faible taux comme un avantage fiscal. »

Faible crainte d’une hausse des taux

Lorsqu’on a demandé aux répondants s’ils s’inquiétaient d’une hausse des taux au cours de la prochaine année, ou des trois ou cinq prochaines années, respectivement huit, 14 et 18 pour cent d’entre eux ont répondu éprouver une certain degré d’inquiétude.

« Bien que la fluctuation des taux d’intérêt puisse jouer un rôle dans la sélection d’un prêt hypothécaire qui correspond à leur situation financière, les Canadiens doivent tenir compte de plusieurs autres facteurs pour prendre leur décision, explique M. Therrien. Un conseiller financier peut vous aider à dresser un portrait complet de la situation et à choisir l’option qui vous conviendra le mieux. »

Pour en savoir davantage sur les offres de prêt hypothécaire du Groupe Investors, visitez le site GroupeInvestors.com.

Méthodologie du sondage

Les données ont été recueillies lors d’interviews sur le Web assistées par ordinateur au moyen du panel en ligne de Harris/Décima. En tout, 1 009 sondages ont été effectués à l’échelle nationale auprès de la population dans son ensemble du 2 au 12 avril 2014. De plus, 500 sondages ont été effectués auprès de personnes à valeur nette élevée, soit des personnes dont l’actif du ménage à investir (à l’exclusion des propriétés) s’élève à plus de 500 000 $. Pour les sondages auprès de la population dans son ensemble, les quotas ont été établis en fonction du sexe, de l’âge et de la région. Les données de ces sondages ont été pondérées afin de reproduire la distribution actuelle de la population selon l’âge et le sexe dans chaque région, en fonction des données du recensement de 2011.

Groupe Investors

Fondé en 1926, le Groupe Investors est un chef de file au Canada dans la prestation de solutions financières personnalisées par l’entremise d’un réseau comptant environ 4 800 conseillers partout au pays. Outre sa famille exclusive de fonds communs de placement et d’autres instruments de placement, le Groupe Investors offre une gamme étendue de produits d’assurance, des valeurs mobilières, des prêts hypothécaires et d’autres services financiers. Le Groupe Investors fait partie du groupe d’entreprises de la Société financière IGM Inc. (TSX : IGM). La Société financière IGM est l’une des principales sociétés de services financiers au Canada et gérait un actif total d’environ 138 milliards de dollars au 31 mai 2014.

Pour plus d’information, communiquez avec :
Ron Arnst
Groupe Investors
(204) 956-3364
ron.arnst@investorsgroup.com

Alida Alepian
Capital-Image
514 739-1188, poste 239
aalepian@capital-image.com

2 juillet 2014