Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

La confiance des consommateurs canadiens fléchit un peu, mais demeure au-dessus de celle des consommateurs américains

  • Selon le dernier indice de confiance des consommateurs Harris/Décima-Groupe Investors, les consommateurs canadiens demeurent plus confiants que leurs homologues américains. Dans la dernière vague du sondage trimestriel, l’indice de confiance des consommateurs canadiens était de 83,7, ce qui représente une légère baisse par rapport à février (86,2), mais est encore bien supérieur à l’indice américain qui est de 74,3.

Indice de confiance des consommateurs Harris/Décima-Groupe Investors

  • Les Canadiens demeurent plus susceptibles de croire que leur situation financière personnelle sera meilleure que pire l’an prochain. En tout, 25 % d’entre eux croient que leur situation financière sera meilleure dans un an, alors que 15 % d’entre eux ont l’impression qu’elle sera pire. En février, la répartition était de 31 %-13 %.
  • Un Canadien sur quatre (24 %) entrevoit une amélioration de la conjoncture économique au cours des douze prochains mois. En revanche, 13 % des Canadiens entrevoient une détérioration de la conjoncture économique au cours de la même période. Ces données sont pratiquement inchangées depuis la dernière vague.
  • La majorité (56 %) des répondants croient que l’économie canadienne s’améliorera au cours des 5 prochaines années, tandis que 30 % d’entre eux croient que cette période sera marquée par le chômage et la récession. La répartition est semblable à celle enregistrée lors de la vague précédente (54 %-31 %).
  • La moitié des Canadiens (49 %) croient que c’est actuellement un bon moment pour effectuer des achats importants. À l’échelle nationale, 33 % d’entre eux croient que c’est un mauvais moment pour faire de tels achats. En février, la répartition était de 51 %-31 %.
  • Pour ce qui est de la perception que les gens ont de la dernière année, 15 % des répondants estiment que leur situation financière est meilleure cette année que l’année dernière, alors que 26 % d’entre eux estiment qu’elle est pire. 

Sentiment positif et Sentiment négatif

Selon Doug Anderson, vice-président principal : « La confiance des consommateurs connaît des fluctuations plus erratiques aux États-Unis qu’au Canada, où elle demeure relativement stable depuis environ deux ans. Cela dit, la baisse de la confiance des consommateurs canadiens observée cette fois-ci vient renverser la tendance des deux derniers trimestres. »

Selon Jack Courtney, vice-président adjoint, Planification financière avancée chez Groupe Investors : «  La vigueur continue de la confiance des consommateurs canadiens est remarquable. L’impression globale à l’égard de la stabilité et du potentiel de croissance de l’économie canadienne contribue à conforter les Canadiens dans leurs décisions personnelles en matière de planification financière, d’épargne et de placement. »

Les données de ce sondage ont été recueillies au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima. La collecte de données s’est échelonnée sur deux semaines, du 19 au 30 mai 2011, auprès d’un peu plus de 2 000 répondants. La marge d’erreur d’un échantillon de cette taille est de 2,2 %, 19 fois sur 20.

Personne-ressources :

Ron Arnst
Groupe Investors
(204) 956-3364
ron.arnst@investorsgroup.com

Doug Anderson
Harris Decima
danderson@harrisdecima.com

Marc Lessard ou Yvon Desautels
Capital-Image
Tél. : 514-739-1188, poste 248 ou 222
mlessard@capital-image.com
ydesautels@capital-image.com