Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

La confiance des consommateurs canadiens demeure stable

L’indice de confiance des consommateurs Harris/Décima-Groupe Investors révèle que la confiance des consommateurs canadiens est demeurée stable au dernier trimestre. L’indice s’établit actuellement à 79,0, comparativement à 79,1 en août.

Selon Doug Anderson, vice-président principal chez Harris/Décima : « Depuis quelques trimestres, la confiance des consommateurs canadiens est un modèle de constance, mais en jetant un coup d’œil à leurs impressions au même moment l’an dernier, force est de constater certains changements dignes de mention. Le plus important est sans doute que le pessimisme est bien moins élevé cette année que l’an dernier et qu’il enregistre une baisse quasi continuelle depuis les 12 derniers mois. »

« Les consommateurs canadiens semblent résolument certains de leur environnement économique » mentionne Jack Courtney, vice-président, Planification pour clientèle à valeur élevée chez Groupe Investors. Il ajoute : « Ce point de vue stable est de bon augure pour leur stratégie à long terme en matière de planification financière, d’épargne et de placement. »

ccq41

  • Dans l’ensemble, 24 % des Canadiens croient que leur situation financière sera meilleure l’année prochaine. D’un autre côté, 13 % d’entre eux croient que leur situation financière personnelle sera pire à ce moment-là. Cette répartition est relativement constante depuis novembre l’an dernier. En août, la répartition était de 24 %-14 %.
  • À l’échelle nationale, 80 % des Canadiens ont une opinion positive (13 %) ou neutre (67 %) à propos de la conjoncture économique des douze prochains mois. À l’inverse, 20 % des Canadiens entrevoient une détérioration de la conjoncture économique au cours de la même période. Là encore, cet indicateur est demeuré exceptionnellement constant au dernier trimestre. En août, la répartition était de 14 % (opinion positive), 67 % (opinion neutre) et 19 % (opinion négative).
  • Plus de quatre répondants sur dix (47 %) croient que l’économie canadienne s’améliorera au cours des 5 prochaines années, tandis que 38 % d’entre eux croient que cette période sera marquée par le chômage et la récession. En août, la répartition était de 47 %-39 %.
  • Près de la moitié des répondants (46 %) estiment que c’est actuellement un bon moment pour faire des achats importants. Par ailleurs, 35 % d’entre eux croient que c’est un mauvais moment pour faire de tels achats.
  • Près d’un répondant sur cinq (18 %) estime que sa situation est meilleure cette année que l’année dernière, alors que 22 % d’entre eux estiment qu’elle est maintenant pire. En août, la répartition était de 18 %-21 %.

ccq42

ccq43

Situation financière personnelle meilleure dans 1 an Situation financière personnelle pire dans 1 an
Situation dans 1 an 24 % 13 %
Amélioration Détérioration
Conjoncture économique dans 1 an 13 % 20 %
Amélioration Détérioration
Conjoncture économique dans 5 ans 47 % 38 %
Bon moment Mauvais moment
Moment pour effectuer un achat 46 % 35 %
Situation financière meilleure que l’année dernière Situation financière pire que l’année dernière
Comparativement à il y a un an 18 % 22 %

Les données de ce sondage ont été recueillies au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima. La collecte de données s’est échelonnée sur deux semaines, du 22 novembre au 3 décembre 2012, auprès d’un peu plus de 2 000 répondants. La marge d’erreur d’un échantillon de cette taille est de 2,2 %, 19 fois sur 20.