Étude sur la fiscalité par IG Gestion de patrimoine : Les Canadiens se disent confiants en cette année d’imposition, mais bon nombre pourraient laisser de l’argent sur la table

  • La plupart d’entre eux indiquent être « assez confiants » de tirer parti de la totalité des déductions, crédits et économies d’impôt
  • Or, seulement le quart se croient très bien informés des règles d’imposition

 

WINNIPEG, le 26 avril 2019  Selon une étude d’IG Gestion de patrimoine publiée aujourd’hui, la majorité des Canadiens (86 pour cent) disent être assez confiants qu’ils tireront pleinement profit des déductions, crédits et économies d’impôt à leur disposition au moment de produire leur déclaration de revenus, avant la date limite du 30 avril.

Cependant, bon nombre pourraient laisser de l’argent sur la table puisqu’ils ne sont pas plus d’un quart à se dire « très bien informés » et qu’à peine 36 pour cent des Canadiens ont indiqué travailler avec un spécialiste de l’impôt, tandis que 50 pour cent rempliront eux-mêmes leur déclaration de revenus.

« À IG Gestion de patrimoine, nous croyons aux vertus de la planification financière globale et à l’optimisation de tous les aspects de votre plan vivant, à savoir l’épargne, votre budget, l’investissement, l’assurance et, bien sûr, la fiscalité, souligne Jeff Carney, président et chef de la direction d’IG Gestion de patrimoine et de la Société financière IGM. L’aspect fiscal est important, mais si votre conseiller omet d’envisager votre planification financière globalement, vous pourriez ne pas réaliser toutes les économies d’impôt possibles. »

Par ailleurs, l’étude a démontré un manque de connaissances sur le traitement fiscal des placements et de l’épargne. Par exemple :

  • Seulement 42 pour cent comprennent l’imposition des gains en capital.
  • Moins d’un tiers comprennent l’imposition des revenus de dividendes.
  • Les deux tiers à peine reconnaissent les avantages fiscaux des versements de cotisations à un REER et à un CELI.

« Le régime d’imposition est complexe et évolue constamment – il faut être vigilant pour tirer le maximum de votre déclaration annuelle, d’ajouter Jeff Carney. Comme la moitié des Canadiens indiquent qu’ils produiront eux-mêmes leur déclaration de revenus, il est probable que bon nombre oublieront des déductions et des crédits auxquels ils ont droit. »

Voici quelques-unes des questions fiscales sur lesquelles IG Gestion de patrimoine désirent attirer votre attention cette année :
 

  • Exemption applicable à la résidence principale : Le gouvernement a changé de position ces dernières années et vous oblige maintenant à fournir certains renseignements de base sur la vente de votre résidence principale dans votre déclaration de revenus. À défaut de vous conformer à cette exigence, vous vous exposez à des pénalités.
  • Impôt sur le revenu fractionné : Les changements en vigueur à compter de l’année d’imposition 2018 restreignent considérablement les possibilités de fractionnement de revenus pour les propriétaires d’entreprise constituée en société et les membres de leurs familles. Si le propriétaire de l’entreprise touche un revenu qui se situe déjà dans une tranche d’imposition élevée, la facture d’impôt de sa famille pourrait s’en trouver augmentée.
  • Cotisations excédentaires au CELI : Bon nombre de Canadiens effectuent des retraits de leur CELI, puis les remboursent lorsqu’ils ont une entrée de fonds. Toutefois, les retraits d’un CELI ne sont ajoutés aux droits de cotisation que l’année d’imposition suivante. Autrement dit, il est facile de dépasser sa limite de cotisation et de se retrouver avec des frais d’intérêt non déductibles.

Selon Aurèle Courcelles, vice-président adjoint, Planification fiscale et successorale, IG Gestion de patrimoine, outre l’absence de connaissances, le manque de planification nuit également à la capacité des Canadiens de tirer le maximum de leur déclaration de revenus.

« La plupart d’entre nous commencent à penser à l’impôt en mars ou en avril, juste avant la date limite. Il est malheureusement alors trop tard pour planifier. » 

« Pour être fiscalement avisé, vous devez exercer votre planification fiscale à l’année. Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre, il est important de demander l’aide d’un spécialiste qui travaillera avec vous à l’organisation stratégique de vos finances.

Au sujet d’IG Gestion de patrimoine

Fondée en 1926, IG Gestion de patrimoine est un chef de file au Canada dans la prestation de solutions financières personnalisées par l’entremise d’un réseau de conseillers partout au pays. Outre sa famille exclusive de fonds communs de placement et d’autres instruments de placement, IG offre une gamme étendue de services financiers. IG Gestion de patrimoine gérait un actif de 89 milliards de dollars au 31 mars 2019 et fait partie du groupe d’entreprises de la Société financière IGM Inc. (TSX : IGM). La Société financière IGM est l’une des principales sociétés de gestion d’actif et de patrimoine au Canada et gérait un actif total de plus de 160 milliards de dollars au 31 mars 2019.

Méthode de recherche

Un sondage en ligne a été réalisé par Pollara Strategic Insights auprès de 1 505 adultes canadiens entre le 4 et le 9 avril 2019. Un échantillon de cette taille comporte une marge d’erreur de plus ou moins 2,5 %, 19 fois sur 20. Un système de pondération a été appliqué en fonction de l’âge, du sexe et de la région afin de s’assurer que l’échantillon est représentatif de l’ensemble de la population canadienne selon les plus récentes données de Statistique Canada.

Relations média

Français          

Alida Alepian

Capital-Image pour IG Gestion de patrimoine

514-739-1188, poste 239       

aalepian@capital-image.com

Anglais

Olivia Fraczkowski

Proof Inc. pour IG Gestion de patrimoine

416-969-1668

ofraczkowski@getproof.com