Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

L’argent et le mariage – Planifier avant d’entreprendre la vie à deux

Le mariage est un merveilleux mystère : comment deux personnes peuvent apprendre à vivre l’une pour l’autre. En fait, tout repose sur des assises solides comme l’amour, le respect de l’autre et la compréhension, et sur la nouvelle union financière de ces deux personnes. Pour les couples qui commencent leur vie à deux, voici quelques conseils financiers essentiels à prendre en considération.

  • Établissez une base financière solide à l’image de votre vie à deux. Décidez comment les dépenses communes doivent être réglées, surtout si, dans votre couple, un conjoint touche un revenu plus élevé que l’autre. Diviserez-vous les dépenses en parts égales ou en paierez-vous chacun une partie en fonction de votre revenu individuel? Décidez si un compte bancaire conjoint est préférable à des comptes individuels.
  • Pas de secrets. En matière de crédit, dévoilez tous vos antécédents à votre conjoint. Une mauvaise cote de crédit pourrait vous réserver des surprises désagréables si vous faites une demande conjointe de carte de crédit ou de prêt hypothécaire.
  • Mettez vos objectifs financiers en commun. Entendez-vous sur la meilleure manière de procéder pour atteindre vos principaux objectifs financiers comme acheter une maison ou avoir une famille. Si vous avez des enfants, songez à ouvrir un compte REEE pour vous aider à épargner en vue de leurs études.
  • Faites un contrat de mariage. Voilà qui n’est guère romantique, mais il peut être important d’avoir un contrat de mariage ou prénuptial si vous désirez mettre à l’abri certains biens acquis avant votre mariage, comme une entreprise ou le chalet familial, ou protéger des biens pour les enfants issus d’une relation antérieure.
  • Espérez ce qu’il y a de mieux mais planifiez en fonction du pire. Si un malheur devait vous frapper, comment subviendrez-vous aux besoins de votre conjoint? Voilà une perspective guère réjouissante et pourtant, cela pourrait se produire. L’assurance invalidité peut fournir à votre famille un revenu régulier si vous deveniez invalide et étiez incapable de travailler. Dans l’éventualité de votre décès, l’assurance vie peut verser une somme forfaitaire à vos bénéficiaires et rembourser votre prêt hypothécaire en partie ou en totalité.
  • Allégez votre fardeau fiscal. Pour réduire votre facture d’impôt, vous pouvez vous prévaloir des déductions et des occasions de fractionnement de revenu mises à votre disposition comme le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) de conjoint et le fractionnement du revenu de retraite. Ayez recours à d’autres stratégies de planification fiscale et de placement qui vous procureront des avantages immédiats et à long terme pour la retraite.
  • Faites un testament. Le mariage invalide habituellement tout testament rédigé antérieurement, sauf au Québec. Alors pensez à mettre le vôtre à jour. Et n’oubliez pas de mettre à jour votre procuration.

Vos assises financières doivent être aussi solides et durables que l’amour qui vous unit. Consultez votre conseiller financier professionnel pour discuter des plans et des stratégies qui conviennent à votre union.

31 août 2015

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.