Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

La face cachée des prêts hypothécaires – le coût éventuel d’un refinancement avant l’échéance

Les faibles taux hypothécaires captent-ils votre attention ces jours-ci?

Si votre taux hypothécaire est plus élevé que les taux offerts en ce moment, vous songez peut-être à refinancer votre prêt pour profiter d’un taux moins élevé. Mais est-ce une bonne idée? Vous aurez fort probablement à payer une pénalité et des frais de remboursement anticipé – ils sont pratiquement inévitables sur le marché hypothécaire canadien – qui pourraient annuler tout gain envisagé.

Pourquoi dois-je payer une pénalité ou des frais de remboursement anticipé pour le refinancement de mon prêt hypothécaire?

Lorsque votre prêteur hypothécaire vous a consenti un prêt à taux fixe, il l’a jumelé à une source de financement. Par exemple, si la durée de votre prêt hypothécaire est de cinq ans, les fonds proviennent peut-être d’un dépôt à terme de cinq ans d’un autre client. Votre prêteur a l’obligation de verser au détenteur du dépôt à terme le taux d’intérêt convenu au départ pour les cinq années. Si les taux d’intérêt baissent pendant cette période et que vous souhaitez refinancer votre prêt, votre prêteur ne pourra pas le remplacer par un prêt de même taux, mais il devra toujours verser les intérêts sur le dépôt à terme, au taux convenu.

Les frais de remboursement anticipé (ou la pénalité) servent à compenser le prêteur pour les revenus perdus et les autres frais reliés au remboursement avant l’échéance du prêt.

À quel ordre de pénalité dois-je m’attendre?

De façon générale, les frais de remboursement anticipé de toutes les grandes banques et de tous les prêteurs hypothécaires correspondent au montant le plus élevé entre 90 jours d’intérêt ou le différentiel de taux d'intérêt. Le différentiel de taux d'intérêt repose sur le montant de votre remboursement anticipé et un taux d’intérêt égal à la différence entre le taux de votre prêt original et le nouveau taux fixé par votre prêteur hypothécaire pour le refinancement. Lorsque les taux d’intérêt sont en baisse, le différentiel de taux d'intérêt peut atteindre des milliers de dollars.

Quand est-ce avantageux de refinancer mon prêt hypothécaire?

Si vous en êtes encore aux trois premières années d’un prêt de cinq ans, le taux pondéré, obtenu en combinant votre ancien taux et le taux courant, et la prolongation de la durée de votre nouveau prêt pourraient n’avoir aucune incidence sur votre coût d’emprunt total, c’est-à-dire qu’il n’y aurait ni gain ni perte.

Toutefois, vous pourriez tirer profit d’une baisse de taux si, en plus de refinancer votre prêt, vous en augmentez  considérablement le montant. Dans ce cas-là, le nouveau taux, moins élevé, s’appliquera à toute la nouvelle portion du prêt ainsi qu’à la prolongation de la durée du nouveau prêt. Le nouveau taux pondéré est alors considérablement réduit. Certains prêteurs diminuent le montant de la pénalité si les clients refinancent leur prêt à leur institution. De plus, il arrive que des prêteurs offrent de payer une partie de la pénalité si le prêt est transféré chez eux.

Le refinancement de votre prêt hypothécaire pourrait vous permettre d’économiser, mais pour en être certain, consultez un conseiller qui pourrait vous aider à trouver un prêteur hypothécaire qui saura vous éviter les désavantages d’un refinancement inopportun.

Révision : 21 janvier 2015

Ce document, rédigé et publié par le Groupe Investors, contient des renseignements de nature générale seulement. Son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement précis ni de fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placement. Les clients auraient avantage à obtenir des conseils adaptés à leur situation personnelle auprès d’un conseiller du Groupe Investors.