Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

La retraite : son histoire et ses mythes

Qu’est-ce que la retraite? De nos jours, chacun peut la façonner à son image. Les retraités d’aujourd’hui conservent un mode de vie dynamique et actif pendant de nombreuses années – un train de vie qui nécessite un revenu supplémentaire considérable. Que ferez-vous de votre retraite?

Revenons d’abord un peu en arrière (en pulvérisant quelques mythes sur le sujet) pour mieux découvrir ce qui vous attend.

Bref historique de la retraite

  • À l’« ère industrielle » de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle, le travail physique éreintant empêchait pratiquement les travailleurs « plus âgés » de conserver leur emploi. Il était donc facile pour eux d’accepter l’idée de la retraite à l’approche de la soixantaine.
  • Pierre angulaire du système de revenu de retraite canadien, le programme de Sécurité de la vieillesse (SV) a été créé en 1927 et mis à jour en 1952 afin de procurer une modeste pension aux personnes âgées admissibles à partir de l’âge de 60 ans. D’autres changements y ont été apportés par la suite : introduction du Supplément de revenu garanti (1967); création de l’allocation au conjoint (1975); et attribution des prestations aux conjoints de fait de même sexe (2000).
  • Les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) sont apparus en 1957.
  • La loi sur le régime de rentes du Québec/régime de pensions du Canada (RRQ/RPC) promulguée en 1965 visait à assurer un revenu mensuel aux retraités dès l’âge de 60 ans, le montant des prestations étant fonction des sommes cotisées au régime par le participant durant ses années de vie active. 
  • L’âge plus précoce de la retraite et la plus grande longévité constituent les principales tendances des 30 dernières années. Par conséquent, la période pendant laquelle les retraités doivent financer leur retraite a augmenté considérablement, passant d’une moyenne de 5 ans dans les années 1970 à environ 20 ans aujourd’hui et bientôt 30 ans, selon les prévisions.

Mythes de la retraite

  • Prendre sa retraite veut dire arrêter de travailler : les retraités d’aujourd’hui croient que l’on peut travailler à n’importe quel âge, que ce soit à temps plein, à temps partiel ou comme bénévole.
  • La retraite commence à 65 ans : de plus en plus de Canadiens choisissent de prendre leur retraite plus tôt —ou au moment qui leur convient — afin de vivre de nouvelles expériences.
  • Une vie tranquille est l’objectif de tout retraité : de plus en plus de retraités choisissent une retraite qui combine apprentissages, travail (rémunéré et non rémunéré) et loisirs, en repoussant leurs limites tout au long de leur retraite.

La modification du mode de vie à la retraite, la plus grande longévité et vos objectifs personnels vous aideront à façonner votre retraite à votre image. Si vous craignez que votre épargne s’épuise trop rapidement, agissez sans tarder et parlez à votre conseiller professionnel, qui pourra vous aider à faire de la retraite de vos rêves une réalité.

Révision : 24 novembre 2014

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.