Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

Il y a un prix à ne pas cotiser à temps à son REER

Ce n’est un secret pour personne. Le régime enregistré d’épargne retraite (REER) est le meilleur outil dont disposent les Canadiens pour faire fructifier leurs économies. Il peut coûter cher à long terme de ne pas cotiser à son REER avant la date limite de 2015.

Voici pourquoi :

  • Si vous êtes dans une tranche d’imposition élevée cette année mais que vous prévoyez passer à une tranche d’imposition inférieure plus tard, l’avantage fiscal de vos futures cotisations REER pourrait être amoindri. Profitez de votre situation aujourd’hui même.
  • Si vous cotisez un montant à votre REER et obtenez un remboursement d’impôt additionnel, vous pouvez envisager de rembourser une dette ou de faire des placements convenant à vos besoins de diversification et à votre tolérance au risque.
  • Le gouvernement ne vous permet pas de cotiser au REER après la fin de l’année de votre 71e anniversaire. Si vous ou votre conjoint aurez 71 ans en 2016, vous devrez cotiser au REER avant le 31 décembre 2016 afin de ne pas perdre cette occasion d’épargne fiscale.
  • Si vous cotisez à un REER de conjoint, faites-le avant le 31 décembre de chaque année. Cette stratégie vous permettra de réduire la période pendant laquelle la cotisation ne peut pas être retirée. Selon les règles actuelles, une cotisation à un REER de conjoint doit y demeurer pendant trois années civiles avant d’être retirée.
  • Vous pouvez déduire une cotisation au REER de conjoint pour un époux ou un conjoint de fait décédé, à la condition que cette cotisation ait été faite l’année du décès ou dans les 60 jours suivant la fin de cette année-là. Autrement, vous perdrez cette déduction.

La date limite pour cotiser au REER pour l’année d’imposition 2015 est le 29 février 2016. Prenez vos dispositions avant cette date sinon il pourrait vous en coûter. Pour en savoir davantage sur les autres occasions de payer moins d’impôt et de faire fructifier vos économies, visitez le site www.groupeinvestors.com et parlez sans tarder avec votre conseiller professionnel.

www.leditionnouvelles.com

NDLR : Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec un conseiller du Groupe Investors.