Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

Quand la prudence se révèle dangereuse

Si vous recherchez la préservation du capital et la liquidité, les titres du marché monétaire pourraient vous convenir. Et si vous avez besoin de croissance dans une conjoncture de taux d’intérêt et d’inflation en hausse, songez aux obligations à court terme.

Mais si vous recherchez un rendement raisonnable, vous devez prendre quelques risques et diversifier votre portefeuille en étant présent sur les marchés. Pour certains investisseurs, c’est plus facile à dire qu’à faire. Tolérant mal les fluctuations des marchés boursiers, des taux d’intérêt et de l’inflation, ils sont beaucoup plus tentés de se réfugier dans les placements considérés comme plus « prudents ». Pourtant, la diversification reste le meilleur moyen d’accroître vos revenus futurs, de compenser l’élévation du coût de la vie et d’atteindre vos objectifs financiers à long terme. Elle implique de répartir votre portefeuille entre les trois grandes catégories d’actif : les liquidités, les titres à revenu fixe et les actions.

Le manque de diversification propre à la concentration dans une seule catégorie d’actif (telle que les titres à revenu fixe) comporte plusieurs risques. D’abord, les rendements de cette catégorie d’actif sont tellement faibles qu’ils ne suivent même pas l’augmentation du coût de la vie. Ensuite, le revenu que ces titres procurent est presque toujours pleinement imposable à mesure qu’il est généré.

En fait, la combinaison de l’impôt sur le revenu de placement et du manque de possibilités de croissance risque de vous empêcher d’atteindre vos cibles financières. Deux facteurs menacent aussi la croissance future de vos placements « prudents » : les taux d’intérêt et l’inflation. On peut effectivement se demander si les titres à revenu fixe réussiront à nous faire gagner au change compte tenu de la hausse du taux d’inflation et de la possibilité que celle-ci fasse reculer les prix des obligations.

Et comme les taux d’intérêt demeurent à des creux historiques, le revenu des titres à revenu fixe reste extrêmement faible. Même les prix obligataires (après avoir profité d’une croissance constante pendant des décennies) ont peu de chances de s’apprécier encore. Peu importe votre profil d’investisseur, la clé réside dans un portefeuille bien équilibré.

Nous n’avons pas tous la même tolérance au risque, mais une chose est sûre : la diversification est facilement tolérée par tout le monde, car elle allie le potentiel de croissance à long terme stable, bien que moindre, des placements à revenu fixe au potentiel de rendement supérieur des actions pour vous permettre de réaliser vos objectifs financiers au long cours. Pour savoir si vous péchez par excès de prudence, consultez un conseiller sans tarder!

Révision : 28 juillet 2014

© Groupe Investors Inc. 2014 (08/2014)

Ce document est rédigé et publié par le Groupe Investors. Il ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placement. Les lecteurs auraient avantage à obtenir des conseils adaptés à leur situation personnelle auprès d’un conseiller du Groupe Investors.