Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

Pas de vacances pour l’inflation

Si vous êtes comme bien des Canadiens, vous gardez peut-être une grande partie de vos économies dans des comptes d’épargne, dépôts à terme, fonds du marché monétaire ou certificats de placement garanti (CPG). Vous tentez sûrement de mettre votre argent à l’abri en vue de préserver votre capital, et ces instruments d’épargne défensifs vous donnent une certaine tranquillité d’esprit. Mais préservez-vous vraiment votre capital? Ce n’est pas parce que vous ne perdez pas d’argent, que vous ne perdez pas du terrain.

Vous préservez peut-être la valeur nominale de votre capital, mais vous érodez votre pouvoir d’achat – ce qui signifie que vous serez en mesure d’acheter moins à l’avenir avec les dollars que vous protégez aujourd’hui. De la même manière, si les dollars que vous avez économisés hier, l’an dernier ou il y a 10 ans ne rapportent pas un intérêt supérieur au taux d’inflation, même si vos comptes affichent le même solde, cet argent ne vous procurera pas autant de biens de consommation qu’auparavant.

Jetez un coup d’œil au coût de la vie d’aujourd’hui et vous remarquerez partout les effets de l’inflation.

  • Le prix de l’essence à la pompe est en hausse.
  • En 1999, le prix moyen d’une maison au pays était de 150 000 $. Si vous vous transportez au printemps de cette année, vous remarquerez qu’un toit coûte maintenant plus de 400 000 $.

Ces mouvements de prix illustrent comment l’inflation peut éroder votre pouvoir d’achat au fil du temps.Parlez à un conseiller pour savoir comment préserver votre pouvoir d’achat!

Révision : 2 février 2015

Ce document est rédigé et publié par le Groupe Investors. Il ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placement. Les lecteurs auraient avantage à obtenir des conseils adaptés à leur situation personnelle auprès d’un conseiller du Groupe Investors.