Dans les médias | Nouvelles financières | Groupe Investors

Comment votre famille s’en tirerait-elle sans vous

Vous êtes-vous déjà arrêté un instant pour vous demander ce que deviendrait votre famille sans vous? Votre famille dépend de vous non seulement pour votre affection et votre soutien émotif, mais aussi, il faut bien l’admettre, pour les revenus que vous générez et qui permettent de subvenir à ses besoins. Voilà pourquoi une protection d’assurance vie appropriée est aussi importante.

En cas de décès, le produit peut servir à régler vos dettes, à vivre dans une maison payée grâce au remboursement du prêt hypothécaire, à garantir des fonds pour les études d’un enfant, et à remplacer le revenu qui permet à votre famille de maintenir son style de vie.

Quel niveau de protection est recommandé? On recommande généralement une protection d’assurance vie équivalant à dix fois votre revenu. Le danger de cette règle, c’est qu’elle ne tient nullement compte de l’âge des gens, de l’étape de vie où ils sont rendus, et encore moins de leur vie personnelle ou familiale ou du rendement de leurs placements actuels.

En plus de l’assurance vie Ne négligez pas les difficultés financières que pourrait entraîner une invalidité pour votre famille, plus particulièrement si votre capacité à gagner un revenu est touchée. Voici les deux types d’assurance à envisager :

  • Assurance invalidité : comble le manque à gagner si jamais vous ne pouvez plus travailler en raison d’une invalidité ou êtes contraint d’accepter un emploi moins bien rémunéré.
  • Assurance contre les maladies graves : verse habituellement un montant forfaitaire si on pose à votre égard un diagnostic de maladie qui change votre vie, telle que définie dans la police, par exemple une crise cardiaque ou un AVC, ou un diagnostic de maladie qui la menace, comme le cancer.

Mettez votre testament à jour régulièrement et prenez soin de désigner la personne qui veillera sur vos enfants si vous et votre conjoint deviez décéder en même temps. Il est conseillé d’en discuter avec la personne concernée avant de consigner votre choix dans votre testament. Prenez aussi des dispositions financières pour permettre à votre tuteur de s’acquitter de ses responsabilités. Il vous faut aussi nommer un exécuteur testamentaire (appelé liquidateur au Québec). Il vous faut aussi nommer un exécuteur testamentaire (appelé liquidateur au Québec), qui agira en votre nom pour régler vos affaires personnelles, y compris les aspects financiers de votre succession.

Révision : 21 mai 2015

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers) et par Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet en planification financière), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Produits et services d’assurance distribués par Services d’Assurance I.G. Inc. (au Québec, cabinet de services financiers). Permis d’assurance parrainé par La Great-West, compagnie d’assurance-vie (à l’extérieur du Québec). Adressez-vous à votre conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.