Faites le point sur vos finances

Avec 2017 qui s’achève, c’est un bon moment pour faire le bilan de votre situation financière et vous préparer pour l’année à venir.

test

Votre qualité de vie est directement liée à l’état de vos finances. Alors qu’une année se termine et qu’une autre se pointe à l’horizon, prenez le temps de faire les bons choix pour les maintenir en santé. Vous serez ainsi assuré de passer une bien meilleure année.

Établissez un budget

Et n’en dérogez pas. Avec les fêtes qui approchent à grands pas, mieux vaut prévoir un budget réaliste qui vous permettra d’acheter des cadeaux et de célébrer avec vos proches, tout en évitant le stress et les mauvaises surprises en janvier.

Attaquez-vous à vos dettes

Si vous avez des dettes, élaborez un plan pour les rembourser. Priorisez celles dont l’intérêt est élevé et considérez la possibilité d’avoir recours à des paiements préautorisés. Pour éviter de vous endetter davantage, remboursez chaque mois le solde complet de votre carte de crédit et payez plutôt en argent comptant au quotidien.

Maximisez vos REER

Pour la plupart des Canadiens, le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est le meilleur moyen de mettre de l’argent de côté, à l’abri de l’impôt. Si vous avez eu ou aurez 71 ans en 2017, vous avez jusqu’au 31 décembre pour contribuer à votre REER. De plus, si vous avez obtenu cette année des droits de cotisation, vous pouvez faire une cotisation excédentaire afin de bénéficier de cette déduction en 2017. Enfin, en contribuant au REER de votre conjoint d’ici la fin de l’année, vous pourrez ainsi réduire la période d’attribution d’un an, ce qui n’est pas le cas si vous le faites pendant les 60 premiers jours de 2018.

Pensez REEE

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) bénéficie d’une croissance composée à l’abri de l’impôt. Il constitue une excellente façon de couvrir le coût élevé des études de votre enfant et de lui offrir un bon départ dans la vie. S’il a eu ou aura 15 ans en 2017 et que vous souhaitez recevoir la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) lorsqu’il en aura 16 ou 17, vous devez avoir cotisé à son REEE un minimum de 100 $ pendant au moins quatre années (n'importe lesquelles) ou encore un total de 2000 $ d’ici la fin de l’année.

Vérifiez votre assurance

Si un changement survient dans votre vie, revoyez la protection de votre revenu. Vérifiez si votre assurance correspond bien à votre situation, que sa couverture est adéquate et suffisante, et changez de bénéficiaires au besoin.

Tenez compte de l’impôt lorsque vous investissez

Certains placements sont plus avantageux que d’autres sur le plan fiscal. Par exemple, l'impôt sur les revenus d'intérêt est nettement supérieur à celui sur les dividendes et les gains en capital. Il vaut donc mieux opter pour des placements qui produisent des intérêts pour votre REER et sur d’autres qui génèrent des dividendes et des gains en capital parallèlement à celui-ci.

Quel que soit votre plan pour gérer vos finances, soyez futé et choisissez de bons placements. Prenez la résolution de revoir votre plan tout au long de l’année.

Vendez à perte

Si vous avez des placements en position de perte, vous pourriez envisager de les vendre avant la fin de décembre pour déclarer des pertes en capital, qui contrebalanceront les gains en capital de l’année en cours. Tout surplus de perte en capital nette pourra ensuite être reporté rétrospectivement sur trois ans ou prospectivement sur les années à venir. En revanche, si vous souhaitez vous départir de placements en position de gain, envisagez de remettre la vente à 2018 ; l’impôt sur le gain en capital sera alors reporté d’une année complète.

Réduisez vos impôts

Adressez-vous à un professionnel dès aujourd’hui pour savoir quels placements faire et quel reçu conserver pour profiter de tous les crédits d'impôt et déductions à votre disposition ; notamment les frais médicaux, de déménagement, de garde d'enfant, de scolarité, ainsi que les dons de bienfaisance et la location d'un coffre-fort.

Respectez votre plan

Quel que soit votre plan pour gérer vos finances, soyez futé et choisissez de bons placements. Prenez la résolution de revoir votre plan tout au long de l’année. Vos efforts, si petits soient-ils, s’additionneront et contribueront à rendre votre année 2018 financièrement meilleure.

Liste pour la planification de fin d’année 2017

 

La Subvention canadienne pour l’épargne-études et le Bon d’études canadien (BEC) sont offerts par le gouvernement du Canada. L'admissibilité au BEC dépend du revenu familial. Certaines provinces offrent des subventions pour l'épargne-études à leurs résidents.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller