Apprenez à aimer le whisky

Ce riche alcool ambré connaît un certain engouement. Voici comment choisir une bouteille selon vos goûts.

test

À l’approche des Fêtes et de la saison froide, les amateurs de spiritueux se tournent vers le whisky. Ce type d’eau-de-vie (qui englobe le scotch, le bourbon et le bon vieux rye canadien) gagne en popularité, il s’agit d’ailleurs d’un marché en plein essor. Avec autant de variétés, le monde du whisky est passionnant à explorer… mais il peut être intimidant de faire un choix lorsqu’on se retrouve devant la vaste sélection des présentoirs.

« L’offre est tellement plus grande que lorsque j’ai commencé à écrire sur cet alcool, il y a 25 ans », observe Jim Murray, auteur de The Whisky Bible, un guide annuel qui a fait les manchettes en 2016 en nommant le rye Northern Harvest de Crown Royal meilleur whisky au monde. « Aujourd’hui, on dispose d’une incroyable sélection au point de ne plus savoir quoi choisir. C’est bien, mais il y a aussi plus de risque de se tromper. »

Avant tout, il faut savoir qu’il existe des différences entre les variétés de whiskys, chacun ayant des propriétés uniques. Le scotch, produit exclusivement en Écosse, se caractérise par un goût fumé, dont l’intensité peut varier. Le bourbon est un whisky américain à base de maïs qui possède des notes de fumée parce qu’il est vieilli dans des fûts de chêne neufs noircis, mais il est généralement plus sucré et moins intense que le scotch. Le rye, ou « whisky canadien », propose des saveurs plus classiques et moins complexes que le scotch et le bourbon. Le goût accessible du whisky irlandais s’en rapproche. D’autres pays en Europe produisent cette eau-de-vie, mais elle est également fabriquée au Japon, en Inde et en Australie, la plupart s’inspirant des particularités des principales variétés.

PHOTO : DARRYL VAN HERKSEN

Les amateurs de whisky (et surtout de scotch) doivent par ailleurs choisir entre single malt et blended malt. La majorité de ces eaux-de-vie sont des assemblages (une bouteille contient un mélange de différents lots ou fûts), mais dans le cas d’un single malt, ils proviennent tous de la même distillerie. Un blended malt contient des alcools d’au moins deux distilleries, bien souvent des whiskys à base de malt et de grains. Les connaisseurs préfèrent l’intensité d’un single malt, alors que les blended malt sont plus répandus et ont un goût plus accessible.

Jim Murray croit que la meilleure manière de mettre la main sur un whisky qui nous plaît, c’est d’en déguster plusieurs. Même si le scotch est plus prisé, il n’y a aucune honte à le trouver trop corsé. Le bourbon et le rye peuvent être aussi bons, sinon meilleurs, selon vos préférences.

Le principal conseil de Jim Murray ? Ne pas vous fier à la bouteille… ni au prix. L’un de ses grands favoris est l’Alberta Premium, un rye distillé à Calgary, dont la bouteille de 750 ml se vend environ 20 $.

Une fois que vous aurez une idée de ce qui vous plaît, vous pourrez découvrir des whiskys qui correspondent à vos goûts et éviter ainsi de gaspiller votre argent sur une bouteille que vous n’apprécierez pas.

« La première fois que j’y ai goûté, j’ai été stupéfait, raconte-t-il. On a tendance à croire que ce qui est vendu dans une bouteille en plastique n’est pas bon. Beaucoup de gens passent à côté de cet excellent whisky à cause de son prix et de son emballage. »

D’ailleurs, la couleur d’un whisky, son âge ou le fait qu’il s’agisse d’un blended malt ou d’un single malt n’est pas ce qui le rend meilleur. Une fois que vous aurez une idée de ce qui vous plaît, vous pourrez découvrir des whiskys qui correspondent à vos goûts et éviter ainsi de gaspiller votre argent sur une bouteille que vous n’apprécierez pas.

Avec les fêtes qui approchent, plusieurs seront tentés d’offrir un whisky ou en recevront une bouteille. Mais puisqu’il s’agit d’une affaire de goût, il est aussi risqué d’acheter cet alcool à quelqu’un d’autre que de lui choisir une œuvre d’art. Ceci dit, selon Jim Murray, il ne s’agit pas d’une mauvaise idée de cadeau pourvu qu’on fasse ses devoirs.

« Faites vos recherches pour savoir ce que la personne préfère, conseille-t-il. Demandez l’avis d’un vendeur pour trouver une bouteille qui est similaire. Vous voulez lui offrir quelque chose qui sera apprécié, tout en élargissant ses horizons. »


Trois whiskys à goûter

Alberta Premium Dark Horse
Un peu plus raffiné que l’Alberta Premium régulier (bien qu’il soit étonnamment abordable), ce rye présente le même goût sucré que le bourbon et des notes légèrement fumées.

Yamazaki Single Malt
En 2013, Jim Murray a nommé meilleur whisky au monde l’un des single malts de Yamazaki. La distillerie japonaise est toujours l’une des marques préférées des amateurs.

Ardbeg 10 ans
Parmi les scotchs faciles à trouver au Canada, celui-ci est l’un des plus tourbeux. Un excellent choix pour ceux qui veulent un goût de fumée dans leur verre.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller