Prendre sa retraite avant l’autre

De plus en plus de gens se marient à un(e) conjoint(e) qui est beaucoup plus jeune qu’eux, ce qui complique leur planification financière.

test

Il n’y a pas si longtemps, les gens prenaient leur retraite à peu près au même moment que leur conjoint(e). Ils partaient en voyage pendant plusieurs mois ou prévoyaient passer plus de temps ensemble. Cela avait pour effet de simplifier leur planification financière, qui se résumait souvent à liquider quelques REER, leur conseiller n’ayant à tenir compte que de deux prestations de retraite.

Aujourd’hui, de nombreux conjoints ont une grande différence d’âge. Il arrive que l’un approche de l’âge de la retraite alors que l’autre doit patienter jusqu’à deux décennies avant de quitter le monde du travail. Cela complexifie la situation financière du couple, explique Jane Olshewski, directrice des programmes de planification financière au Groupe Investors. « Beaucoup plus de facteurs entrent alors en ligne de compte. »

Les conjoints auront, par exemple, besoin d’aide pour évaluer combien chacun doit économiser en vue de sa retraite. S’ils choisissent de quitter le marché du travail en même temps, ils devront épargner des sommes importantes pour être en mesure de financer la retraite de celui ou de celle qui est plus jeune. Par contre, si l’un des deux continue de travailler, l’autre n’aura pas à puiser autant dans son REER ou son FERR.

Selon Mme Olshewski, les enfants issus de mariages antérieurs peuvent aussi compliquer la donne. Si l’on possède des biens et qu’on souhaite que ses enfants en reçoivent leur part, une planification successorale est nécessaire afin que notre conjoint(e) ne soit pas seul(e) à hériter.

Ce sont quelques-uns des défis auxquels peuvent être confrontés les conjoints ayant une grande différence d’âge, mais ce ne sont pas les seuls. Rachel Johnson, 45 ans, et James Matias, 66 ans, ont six enfants, dont trois issus du premier mariage de James. Ils doivent également soutenir financièrement les parents de ce dernier, et ceux de Rachel pourraient bien un jour avoir besoin de leur aide.

Pour élaborer une planification financière, il faut être honnête avec l’autre. C’est vrai pour tous les couples, mais ce l’est davantage lorsqu’on a une grande différence d’âge avec son ou sa partenaire.

De plus, comme James est beaucoup plus âgé que Rachel, elle aura sans doute à prendre soin de son mari vieillissant. « Je ferai tout ce qu’il faut pour que nous restions ensemble » , dit-elle.

Outre les questions financières, les couples qui présentent une grande différence d’âge doivent aussi faire des choix en ce qui concerne leur vie future. « Désirent-ils prendre leur retraite en même temps ? Celui ou celle qui est plus jeune pourrait vouloir quitter le monde du travail pour passer du temps avec son conjoint et profiter des mêmes choses que les autres couples (comme voyager ou partager un même passe-temps) pendant que tous deux sont en bonne santé. Mais il est aussi possible qu’il ou qu’elle désire encore s’accomplir professionnellement et ne soit pas encore prêt(e) à prendre sa retraite » , souligne Mme Olshewski.

Pour élaborer une planification financière, il faut être honnête avec l’autre. C’est vrai pour tous les couples, mais ce l’est davantage lorsqu’on a une grande différence d’âge avec son ou sa partenaire. On peut discuter de la possibilité que l'un prenne sa retraite alors que l'autre continue à travailler. On peut également envisager un départ progressif pour le ou la plus jeune, ou encore que le ou la plus âgé(e) travaille plus longtemps, afin que tous deux puissent profiter de la leur retraite en même temps.

« Les conjoints doivent analyser leur situation et élaborer un plan de vie en conséquence soutenu par une planification financière qui les mènera là où ils veulent aller… ensemble » , conclut Mme Olshewski.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller