Finances : pourquoi s’inquiéter ?

Même les gens fortunés peuvent avoir l’impression d’être acculés à la faillite.

test

Vous avez une belle carrière et un portefeuille de placements solide et en croissance. Vous possédez une grande maison et peut-être même un chalet. Tout semble indiquer que vous ne manquez de rien. Alors, pourquoi vous inquiéter pour votre argent et craindre que votre empire financier ne s’écroule à tout moment ?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul à vous faire du souci. Les personnes aisées sont nombreuses à penser qu’elles sont moins fortunées qu’elles ne le sont en réalité. Avoir de bons moyens ne signifie pas qu’on ne s’en fait pas pour l’argent.

Selon une étude américaine, 60 % des investisseurs ont répondu 5 millions de dollars à la question de savoir à partir de quel montant on peut être considéré comme riche. Près de 70 % des investisseurs ayant un actif d’un million de dollars en placement ne se considèrent pas comme fortunés, même si, de toute évidence, il dispose d’une somme rondelette. Une autre étude révèle par ailleurs que de nombreux millionnaires ont une peur viscérale de tout perdre.

Plus d’argent, plus de dépenses

Les biens nantis consacrent une grande partie de leurs avoirs à payer de nombreuses dépenses, et c’est une des raisons qui expliquent leur inquiétude vis-à-vis de l’argent.

« Les gens fortunés sont souvent plus endettés que la moyenne – ils ont d’importants prêts hypothécaires et font de grosses dépenses, comme un bateau ou une résidence secondaire. Ils ont donc besoin de beaucoup de liquidités pour maintenir leur train de vie, explique Aurèle Courcelles, vice-président adjoint, Planification fiscale et successorale au Groupe Investors. C’est stressant, tout comme la pression qu’ils s’imposent pour rester au même niveau que leurs semblables et maintenir leur statut social. »

Par ailleurs, les gens qui deviennent riches du jour au lendemain – plus particulièrement ceux qui héritent – craignent de gaspiller l’argent nouvellement à leur disposition.

« Certains baby-boomers héritent et deviennent riches. S’ils ne sont pas préparés à ce changement soudain, ils s’inquiéteront de savoir comment préserver leurs actifs », ajoute Aurèle Courcelles.

Planifier pour mieux régner

Heureusement, on a rarement à se soucier de ses finances toute sa vie, car il est possible de prendre des mesures pour asseoir sa situation pécuniaire, selon Aurèle Courcelles. La première consiste à avoir un plan financier, ou à mettre à jour le sien dans le cas d’une entrée de fonds, comme un héritage, par exemple.

Une planification financière tenant compte de l’ensemble de votre portefeuille, de vos avoirs immobiliers et de vos revenus d’affaires vous donnera une meilleure idée de l’argent dont vous disposez réellement.

Une planification financière tenant compte de l’ensemble de votre portefeuille, de vos avoirs immobiliers et de vos revenus d’affaires vous donnera une meilleure idée de l’argent dont vous disposez réellement. Établir un budget est également essentiel, même pour les Canadiens les plus fortunés.

Disposer des couvertures d’assurance adéquates (une assurance vie, invalidité, contre les maladies graves ou de soins de longue durée) peut aussi aider à dissiper certains doutes quant à votre stabilité financière, dit Aurèle Courcelles.

Sans changer radicalement votre situation déjà enviable, ce type de planification chiffrée aura le mérite de vous rassurer.

« Vous constaterez que votre santé financière est bonne et que vous n’aurez pas à vous en préoccuper tant que vous maintiendrez le cap », conclut Aurèle Courcelles.

Une bonne planification peut également révéler certains écueils dans la composition de votre portefeuille. Par exemple, un immeuble de placement pourrait vous coûter plus qu’il ne vous rapporte; ou vous pourriez vous rendre compte que vous déboursez plus d’argent en voyage que vous ne le pensiez. En rectifiant le tir, vous serez tranquillisés de savoir que vous ne vivez pas au-dessus de vos moyens.

Il n’y a pas de mal à se préoccuper de ses finances, même si l’on devrait toujours évaluer la pertinence d’une grosse dépense. Il suffit de trouver le bon équilibre. Préoccupez-vous-en suffisamment pour dépenser et épargner judicieusement, mais pas assez pour vous miner. Après tout, le but est de profiter de la vie, et de moins s’en faire.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller