Apprendre à donner au suivant

Enseignez la générosité et le civisme à vos enfants dès leur jeune âge.

test

Les enfants d’Eva Trachtenberg ont appris à faire preuve de charité dès qu’ils ont été suffisamment vieux pour comprendre ce concept.

« La première fois, c’était à l’occasion d’une fête pendant laquelle mon fils avait reçu de l’argent, se rappelle cette mère de quatre enfants qui habite Saskatoon. Je lui ai dit : “On pourrait faire un don” et il ne savait pas ce que ça signifiait. »

À partir de ce moment, elle a saisi tous les prétextes pour parler à ses enfants de la mission de différents organismes de bienfaisance : que ce soit celle venant en aide à leurs amis souffrant de diabète infantile ou de la raison pour laquelle l’hôpital avait installé un incubateur à l’entrée du Walmart. Elle a aussi inscrit son fils au groupe 100 Kids Who Care YXE, la division jeunesse d’un organisme qu’elle-même appuie.

Des études démontrent que cette manière de faire porte ses fruits. Selon une recherche de la Lilly Family School of Philanthropy de l’Université de l’Indiana, en collaboration avec Vanguard Charitable, les comportements familiaux influencent grandement les valeurs philanthropiques. Les parents et les grands-parents qui font preuve de générosité et s’investissent dans le bénévolat ont plus de chance d’influencer les générations suivantes à faire de même.

Selon cette étude, en donnant, on crée un changement positif dans notre communauté. Non seulement la générosité contribue à notre santé mentale et physique, mais elle nous fait réaliser tout ce que nous possédons. Pour Eva, il importe que ses enfants « sachent qu’il y a des gens moins fortunés qui ont besoin de notre aide ».

Voici quelques manières de sensibiliser vos enfants à faire preuve de générosité.

  • pointe
    pointe

    Parlez-en

    Les enfants comprennent la notion de charité dès l’âge de trois ou quatre ans. En fait, il n’est jamais trop tôt pour leur en parler. À l’épicerie, à la patinoire ou au centre commercial, vous trouverez facilement des occasions d’aborder le sujet de la générosité et de l’entraide, et même d’en faire la démonstration.
  • pointe
    pointe

    Tenez compte de leur âge

    Amener un enfant de six ans dans un refuge pour qu’il serve le dîner de Noël risque davantage de nuire que d’aider. Il est important d’opter pour des activités appropriées pour les capacités des jeunes, comme préparer des biscuits pour une vente de charité ou déblayer l’entrée enneigée d’un voisin âgé.
  • pointe
    pointe

    Allez-y simplement

    Initiez-les à une cause que vous appuyez déjà, comme donner des jouets et vêtements qu’ils n’utilisent plus à un organisme de bienfaisance. Expliquez-leur que ces biens aideront des familles dans le besoin et demandez-leur, selon eux, quelle sera la réaction des enfants qui recevront leur don.
  • pointe
    pointe

    Laissez-les décider

    Mettez une tirelire à leur disposition et laissez-les déterminer le montant de leur argent de poche qu’ils y verseront, de même que la cause qu’ils désirent financer. En prenant part activement aux décisions, ils se sentiront davantage engagés et fiers d’aider leur prochain.

Enseigner la charité à ses enfants n’a pas à être compliqué et cela contribue à en faire de futurs philanthropes. Même s’ils sont plus âgés, il n’est jamais trop tard pour leur inculquer l’entraide. Commencez dès maintenant : votre famille et votre communauté en tireront de grands bénéfices.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller