Devriez-vous acheter de l’or ?

Voici pourquoi certains investisseurs ont un faible pour ce métal précieux.

test

Le papyrus minier de Turin a été découvert en Égypte au début du XIXe siècle. On estime qu’il a été dessiné en 1160 av. J.-C. et il est considéré comme la plus ancienne carte géologique en raison des indications précises qu’il donne sur l’emplacement de formations rocheuses et de mines, incluant des gisements d’or.

Depuis des siècles, des premières civilisations aux dynasties, empires et royaumes qui s’en sont suivi, on accorde de la valeur à ce métal précieux qui est reconnu comme monnaie d’échange dans presque toutes les régions du monde.

Mais à l’ère numérique, alors que les paiements se font par cartes bancaires ou en espèces, pourquoi l’or a-t-il toujours autant de valeur ? Et, surtout, pourquoi joue-t-il encore un rôle dans les portefeuilles des investisseurs ?

Une question sentimentale

L’or est devenu monnaie d’échange parce qu’il était rare, qu’on pouvait le contrôler et facilement le reconnaître. Il s’est imposé comme un symbole de bon goût, de spiritualité, de richesse – et il l’est toujours. Ce précieux métal demeure un incontournable de la bijouterie et on l’utilise encore comme ornement.

Ce qu’il incarne, tout comme l’attrait qu’il exerce, a renforcé sa valeur. Et cela a aussi contribué à l’idée qu’il tenait à l’abris de la volatilité des marchés. Mais de là à savoir si c’est vrai et si on devrait inclure l’or dans son portefeuille, voilà qui est source de débat pour les analystes financiers.

Miser sur l’or en période de volatilité ?

Si l’on retire les émotions de l’équation, on obtient un tout autre portrait de ce métal précieux. Dans le cadre d’une étude publiée en août 2016 dans The Economic Journal, deux professeurs en économie de l’Université Harvard ont analysé les données américaines à long terme et ont conclu que « la corrélation des variations des cours de l’or avec les taux de croissance de la consommation était négligeable » et que « l’or n’avait pas produit de réels rendements élevés en périodes de graves revers macroéconomiques. »

Autrement dit, miser sur l’or en période de récession ne procure pas la diversification nécessaire pour compenser les éventuelles pertes. Par contre, il peut s’avérer profitable lorsque les taux d’intérêt sont faibles, comme nous le soulignons dans le livre blanc Ce que vous devez savoir sur les taux d’intérêt négatifs.

La raison ? L’or ne produit aucun rendement, il est donc plus attrayant lorsque les rendements des autres formes d’actif sont à la baisse. Par exemple, il évolue généralement à l’inverse des taux des obligations : quand ceux-ci chutent, l’or monte, et vice versa. C’est pourquoi certains l’utilisent pour se protéger contre l’inflation.

Les partisans de l’or recommandent d’investir environ 5 % de l’actif d’un portefeuille dans le métal jaune. L’histoire a toutefois démontré qu’il ne conservait pas sa valeur et que, contrairement aux actions, il est sujet à de longues périodes de stagnation. Alors, si vous avez l’intention d’investir dans l’or, faites-le à très faibles doses.

Finalement, la question de savoir si vous devriez détenir de l’or ou non dépend de votre tolérance au risque et de vos objectifs. Parlez-en à votre conseiller financier et il vous aidera à prendre les meilleures décisions pour votre portefeuille.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller