Bon marché ne signifie pas toujours moins cher

Pour certains produits, mieux vaut payer plus.

test

L’automne dernier, Jenny Hall s’est offert la voiture de ses rêves : une berline de Mercedes-Benz flambant neuve. Cette agente immobilière de London, en Ontario, est à un stade de sa vie où elle peut se permettre d’acheter un véhicule de luxe, mais ce n’est pas uniquement la marque qui a dicté son choix. Elle a opté pour ce modèle parce qu’il offrait la meilleure qualité et durabilité de sa catégorie. « Ce n’était pas un coup de tête », précise-t-elle.

Jenny aurait pu acheter une voiture qui coûte moins cher, mais elle n’a pas hésité à y mettre le prix. La raison ? Elle croit que cette voiture aura une plus longue durée de vie qu’un modèle meilleur marché. « J’ai l’intention de la garder pendant plusieurs années. Son prix était plus élevé, mais je vais économiser sur l’entretien, la réparation et les autres frais liés à l’utilisation d’une voiture », explique-t-elle.

Plusieurs consommateurs pensent faire des économies en achetant à bas prix, mais ce n’est pas toujours le cas.

Plusieurs consommateurs pensent faire des économies en achetant à bas prix, mais ce n’est pas toujours le cas. Jenny l’a compris : dans certaines circonstances, il vaut mieux payer plus cher.

La qualité, ça se paie

Kerry Taylor est une auteure, conférencière et blogueuse qui prodigue des conseils sur la meilleure manière d’économiser et, même elle, est d’avis qu’il est parfois plus avantageux de dénouer les cordons de sa bourse. Par exemple, sa fille use rapidement ses chaussures, mais cela ne l’empêche pas de lui acheter des modèles plus chers. « Je préfère payer le prix pour des souliers de meilleure qualité qui ne nuiront pas à la bonne croissance de ses pieds », affirme-t-elle.

Certains produits, comme les valises, valent l’investissement. « Il faut en choisir des solides qui résisteront au traitement qu’on leur réserve dans les aéroports », conseille Kerry Taylor. Idem pour la nourriture. Elle-même n’hésite pas à payer davantage pour des aliments sains pour sa famille.

Comme le dit l’adage : « Le temps, c’est de l’argent ». Il est tout à fait justifié de payer plus cher pour un produit de qualité qui aura une meilleure longévité.

« Ceux qui sont pingres ne voient que le prix, tandis que les économes pensent plutôt à la valeur, poursuit Kerry Taylor. N’hésitez pas à payer plus cher pour un produit que vous garderez longtemps. La durabilité vaut l’investissement. »

La durabilité vaut le coût

Selon une étude de Consumer Reports, un magazine qui évalue et note les biens de consommation, les articles bon marché sont souvent de moindre qualité, ce qui affecte leur durabilité. Par exemple, un matelas neuf vendu 1200 $ a une durée de vie potentielle de 20 ans, tandis qu’un modèle payé 200 $ risque de devoir être remplacé au bout de quatre ou cinq ans.

De même, plus on paie cher pour un réfrigérateur, plus on pourra en bénéficier longtemps. Toujours selon Consumer Reports, ce type d’électroménager a une durée de vie moyenne de 13 ans, tandis que les modèles haut de gamme sont en général plus fiables et écoénergétiques, et permettent donc d’économiser à long terme.

Bien entendu, il ne s’agit pas d’opter systématiquement pour le produit le plus cher. Il vaut mieux faire des recherches avant d’acheter. L’idée n’est pas de dépenser plus, mais de le faire intelligemment.

Quant à Jenny, elle est aux anges même si elle a dû payer le gros prix. « J’ai toujours voulu une Mercedes ! C’est la voiture de ma vie et je vais en profiter pendant de nombreuses années. »

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller