Choisir une résolution

Il est inutile de dresser une longue liste de résolutions du Nouvel An que vous ne tiendrez pas. Optez plutôt pour une cause ou un organisme caritatif que vous soutiendrez en 2017. Voici comment.

test

Voici venu le moment de l’année où l’on prend de nouvelles résolutions : perdre du poids, mieux gérer son portefeuille ou simplement devenir une meilleure personne. Et si, plutôt que d’avoir plein de bonnes intentions que l’on ne concrétisera pas, on décidait en 2017 de poser un seul geste pour un monde meilleur ? C’est certainement plus facile de tenir une résolution que plusieurs !

Trouver l’action adéquate à accomplir n’est pourtant pas évident : il existe de multiples œuvres de charité et d’innombrables façons de donner au suivant. Candice LePage, une professionnelle des communications vivant à Guelph, en Ontario, se demande déjà comment elle fera preuve de générosité au cours de la nouvelle année. « Mon objectif en 2016 était de prendre davantage conscience de mes actions, mais je réalise que je n’ai pas été très consciente pour ce qui est de donner, affirme-t-elle. C’est quelque chose que j’aimerais améliorer en 2017. »

Demandez-vous d’abord l’impact que vous aimeriez avoir sur la vie des gens. Faites ensuite une liste des causes qui vous tiennent à cœur, puis effectuez une sélection.

Si vous avez du mal à élire une cause ou un organisme, Paul Nazareth, vice-président de l’engagement communautaire pour CanadaHelps, un site web qui fait le pont entre les donateurs et les organismes, vous propose des trucs pour arrêter votre choix. Demandez-vous d’abord l’impact que vous aimeriez avoir sur la vie des gens. Faites ensuite une liste des causes qui vous tiennent à cœur, puis effectuez une sélection.

Une fois que vous aurez identifié une ou deux causes que vous voudriez soutenir, faites une petite recherche. Paul Nazareth conseille de s’informer sur les frais généraux de ces organismes, incluant les frais d’administration, les salaires et les coûts nécessaires pour leurs collectes de fonds. Les organismes publient habituellement cette information sur leur site web, ainsi que la manière dont les dons sont dépensés, ou vous pouvez l’obtenir par le biais de l’Agence du revenu du Canada. La majorité de l’argent devrait servir à remplir le mandat de l’organisme.

De plus, n’hésitez pas à téléphoner à ces organismes et à leur demander s’il est possible de prendre part à une visite guidée. Vous pourrez profiter de cette occasion pour poser des questions sur leur façon d’atteindre leurs objectifs, sur les paramètres qu’ils utilisent et leur méthode pour s’assurer qu’ils soient bien respectés. Prenez les documents qui sont offerts, tels que les rapports annuels, et lisez-les. Selon Paul Nazareth, même si les gens choisissent souvent un organisme caritatif avec leur cœur, au final c’est la tête qui doit décider.

Lorsque vous aurez enfin élu votre cause pour 2017, rappelez-vous que cette décision marque le début d’une relation que vous auriez avantage à maintenir. Candice LePage n’a toujours pas arrêté son choix, mais elle aimerait deux choses : améliorer à la fois sa personne et le monde qui l’entoure. Pour l’instant, elle a pris la résolution de participer à des rencontres communautaires pour se faire une meilleure idée des possibilités et des façons de donner. « Je veux assister à des événements communautaires et apprendre. Ne rien dire, juste écouter et apprendre. »

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller