Planifiez vos rénovations

Les projets de rénovation domiciliaire sont souvent stressants, mais une planification minutieuse peut contribuer au succès des travaux et limiter les surprises.

test

Si vous avez entendu des histoires d’horreur de vos amis ou à la télévision, vous savez que des projets de construction résidentielle peuvent s’avérer désastreux.

Voici la leçon qu’il faut en tirer : avant de commencer un projet, planifiez-le. Prévoyez en détail le plus d’aspects possible des travaux : budget, financement, conception, exigences comme l’obtention des permis de construction et, évidemment, choix du meilleur entrepreneur pour vos travaux. Vous pourrez ainsi éviter que votre propre histoire de rénovation ne tourne au cauchemar.

Comment payer votre prochain projet de rénovation ?

Il existe différents modes de paiement pour un projet de rénovation. L’option que vous choisirez dépend du coût du projet, de la durée des travaux et du temps dont vous disposez pour économiser la somme.

Si vous pouvez mettre de l’argent de côté à l’avance, un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) constitue une excellente option, parce que les revenus de placement que vous gagnez et l’argent que vous retirez sont exempts d’impôt. Vous pouvez verser de nouveau le montant du retrait dans l’année qui suit, parce que vos droits de cotisation au CELI de l’année courante sont augmentés des retraits de l’année précédente.

Si le délai est court, comme pour le remplacement d’une toiture, vous pouvez également envisager d’obtenir un prêt pour votre projet. Un prêt vous permet de faire un gros achat ponctuel à un taux d’intérêt inférieur à celui d’une carte de crédit.

Pour des rénovations qui dureront des semaines ou des mois, les gens ont généralement recours à une marge de crédit. C’est une solution flexible qui vous permet d’emprunter de l’argent et de le rembourser à votre convenance.

Tout mettre par écrit

Certaines entreprises de rénovation domiciliaire intègrent leur contrat au devis qu’elles vous remettent. Si elles ne le font pas, insistez pour en établir un.

Votre contrat doit contenir le plus de détails possible, notamment :

  • les responsabilités des deux parties,
  • la date de début et la date de fin prévue,
  • le calendrier des paiements,
  • la preuve d’assurance responsabilité et accident du travail,
  • un plan dans le cas où le prix ou l’ampleur des travaux augmentent,
  • un processus de règlement des différends ou des litiges.

Quelles sont vos responsabilités en tant que propriétaire ? Vous devriez être sur place quand il est nécessaire de prendre des décisions pour respecter l’échéancier du projet. Si vous avez l’intention d’aider d’une façon ou d’une autre – par exemple, pour la démolition ou le nettoyage –, ces activités doivent aussi être décrites en détail, ce qui vous évitera des malentendus. De plus, si votre entrepreneur vous informe que certains travaux vous donnent droit à un rabais ou un crédit gouvernemental, vous êtes responsable de vérifier si c’est vrai.

Le calendrier des paiements de l’ensemble du projet commence habituellement par un acompte représentant 10 % à 25 % du total, selon l’ampleur des travaux. Vous pouvez décider de verser des montants égaux sur la durée du projet, puis de faire un dernier versement lorsque vous et votre entrepreneur convenez que les travaux sont finis.

L’obtention d’un contrat écrit est une bonne idée ; faites-le valider par un avocat pour vous assurer qu’il est exécutoire.

Avez-vous besoin d’un permis de construction ?

Les permis vous protègent, parce qu’ils font en sorte que votre projet de rénovation soit soumis à une inspection visant à vérifier s’il est conforme aux codes du bâtiment.

Vous avez besoin d’un permis de construction si vous bâtissez ou démolissez un bâtiment, si vous ajoutez une annexe ou si vous apportez des modifications importantes à un bâtiment ou à une structure. Les projets qui exigent un permis comprennent les agrandissements, les abris à voitures, les solariums (et les terrasses dans certains cas), les toits verts, les changements apportés à la structure comme l’élimination ou l’ajout d’un mur, l’électricité, la plomberie et l’installation d’un foyer. Communiquez avec votre municipalité pour obtenir des renseignements sur les permis.

Quand vous avez un permis, un professionnel expérimenté de la ville qui vous l’a délivré inspectera les travaux. Ce processus permet de faire en sorte que votre projet respecte tous les codes et règlements qui assurent la santé et la sécurité des occupants actuels et futurs. Les travaux effectués sans permis ne sont pas toujours conformes aux normes, ce qui peut entraîner des retards coûteux, la démolition des travaux déjà réalisés et même des poursuites.

Vous devez détenir votre permis avant de commencer votre projet. Vous pouvez faire la demande vous-même ou votre entrepreneur peut la faire en votre nom. Pensez-y à l’avance : le traitement d’une demande de permis peut prendre des semaines et vous ne voulez pas que vos travaux soient retardés pour une question de bureaucratie.

Il est vrai qu’on trouve souvent les meilleurs entrepreneurs par le bouche-à-oreille, mais il est aussi vrai qu’un entrepreneur n’est pas le meilleur dans tous les cas.

Comment choisir un entrepreneur ?

La relation que vous avez avec votre entrepreneur est essentielle au succès de votre projet. Prenez donc le temps de trouver quelqu’un qui vous convient.

Il est vrai qu’on trouve souvent les meilleurs entrepreneurs par le bouche-à-oreille, mais il est aussi vrai qu’un entrepreneur n’est pas le meilleur dans tous les cas. Certains préfèrent les constructions neuves, tandis que d’autres aiment relever le défi de travailler à de vieilles maisons. Il est donc important d’obtenir les services d’une personne ou d’une équipe qui convient à la tâche.

« Avant de commencer à chercher un entrepreneur, précisez le plus de détails possible pour votre projet, conseille Rob Peters, un entrepreneur de Winnipeg qui a tout vu en 30 ans de métier. Rassemblez des magazines et des photos en ligne qui illustrent ce que vous voulez. Trouvez les produits que vous aimez. Établissez votre budget. »

Passer des entrevues téléphoniques

« Interrogez plusieurs entrepreneurs, recommande Rob. En leur posant des questions comme celles-ci, vous aurez une idée de leur mode de fonctionnement. »

  • Quels types de travaux faites-vous ? Que préférez-vous faire ?
  • Facturez-vous à l’heure ou par soumission globale ?
  • Avez-vous un compte auprès des fournisseurs de matériaux ?
  • Pouvez-vous me fournir une liste de vos clients ?
  • Que se passe-t-il si les travaux que vous avez faits ne me satisfont pas ?
  • Si je vous choisis, quand pourriez-vous commencer ?

Faire un choix parmi les entrepreneurs sélectionnés

Choisissez trois ou quatre entrepreneurs qui viendront chez vous pour poursuivre la discussion et faire une soumission pour votre projet. « Pour les grands travaux, votre entrepreneur passera beaucoup de temps chez vous, il est donc primordial que vous soyez capable de vous parler », explique Rob. L’entrepreneur doit en outre être en mesure d’expliquer clairement l’ampleur des travaux et de répondre à vos questions d’une manière qui vous met à l’aise.

Pour comparer les soumissions, demandez à chacun de diviser les coûts de main-d’œuvre, les matériaux et les autres frais. Quand vous avez choisi votre entrepreneur, vérifiez ses références et visitez si possible un des endroits où il travaille actuellement.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller