Cercle d’espoir


  • Partager sur linkedin

Cercle d’espoir


Née de la douleur d’une mère, une initiative a permis d’amasser plus de 3,5 millions de dollars.

Meagan Bebenek n’a que quatre ans lorsque tombe le diagnostic : tumeur au cerveau inopérable. Six mois plus tard, à peine deux semaines après son cinquième anniversaire, la maladie l’emportera. Difficile d’imaginer l’effet qu’a eu une telle nouvelle sur une enfant si jeune, mais dans la courte période suivant son verdict, Meagan décide d’employer son temps à remercier son entourage. « Elle a passé des heures dans sa chambre à emballer ses jouets préférés pour les offrir aux autres, raconte Denise, sa mère. Avant de mourir, elle me disait : “Je veux être sûre que tous ceux qui m’ont aidée reçoivent un cadeau.” »

« Cela me fait chaud au cœur de mesurer le pouvoir de l’altruisme et d’une communauté pleine de compassion qui s’unit pour donner de l’espoir. »

Les tumeurs cérébrales sont la première cause de décès par cancer chez les enfants et les jeunes de moins de 20 ans. Un fait que Denise ignore lorsque Meagan reçoit son diagnostic, en 2000. Après le décès de sa fille, elle veut sensibiliser le monde à cette maladie dévastatrice : « Il fallait faire quelque chose pour informer les gens, amasser des fonds et aider les familles », raconte l’ex-enseignante de Toronto.

En 2002, poussée par l’esprit de générosité de sa fille, Denise a l’idée d’organiser une marche de cinq kilomètres en appui aux programmes et aux projets de recherche du Hospital for Sick Children de Toronto, qui abrite l’un des seuls laboratoires sur les tumeurs cérébrales pédiatriques au pays. Le trajet a ceci de particulier qu’il se termine par un « câlin géant » formé par la famille Bebenek et des milliers de bénévoles, de groupes d’élèves et de donateurs, qui se tiennent la main et encerclent l’hôpital en signe de solidarité et de soutien aux patients de l’établissement et à leurs proches.

La première Marche de Meagan a attiré 800 participants, surtout des amis et des membres de la famille. En 2014, près de 4000 personnes des quatre coins du pays y ont participé et ont recueilli plus de 500 000 dollars de dons, élevant le total des fonds récoltés à 3,5 millions de dollars. La marche est un rendez-vous annuel, mais le projet s’est transformé en ce que Denise appelle un « message d’espoir sur 365 jours » et comprend notamment un gala et des événements dans les écoles et les collectivités.

Bien que la marche n’atténue pas la douleur de la perte d’un enfant, la vague de soutien a aidé Denise à avancer : « Meagan ne reviendra pas, mais cela me fait chaud au cœur de mesurer le pouvoir de l’altruisme et d’une communauté pleine de compassion qui s’unit pour donner de l’espoir. »

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller