La voie maltée

Entre la vie rangée de comptable et celle, mouvementée, d’un maître brasseur, Nicole Barry a tracé sa voie.

test

Depuis toujours, Nicole Barry rêvait de tenir les rênes de sa propre compagnie. Mais après avoir été témoin des mésaventures vécues par ses parents entrepreneurs, elle choisit un emploi salarié. Le temps d’apprendre les rouages du métier. Parce que avant de lancer son entreprise, il lui faut d’abord acquérir de l’expérience.

Son cheminement professionnel est exemplaire. Après avoir obtenu son titre de comptable générale licenciée (CGA), elle obtient un emploi dans une compagnie d’assurances, à Regina. De son côté, son mari, Dave Rudge, étudie la fabrication de la bière. Ils projettent d’ouvrir une brasserie ensemble, mais à mesure que Nicole prend du galon, leur rêve s’estompe.

Puis, en 2006, elle est mise à pied. Un revers du destin qui lui permet de reconsidérer ses objectifs de vie. « Avant, nous pensions que nous lancerions notre entreprise une fois que tout serait en place, dit-elle. Ce choc nous a fait comprendre que rien ne serait jamais stable dans la vie, qu’il nous fallait saisir l’occasion devant nous. »

« Croyez en vous, même lorsque personne d’autre ne le fera. N’abandonnez pas. »

Grâce à l’indemnité de départ de Nicole Barry, le couple revient s’installer à Winnipeg, sa ville d’origine. Alors âgée de 28 ans, elle crée un plan d’affaires dans l’espoir d’obtenir un prêt à la banque. Peu après, Half Pints Brewing Co., brasseur de cinq types de bière, ouvre ses portes. « Nous étions jeunes, admet-elle, mais nous avions une bonne expérience bancaire. Nous avons présenté un plan béton qui ne pouvait qu’être approuvé. »

Pour les deux entrepreneurs novices, le passage du statut de salarié à celui de travailleur autonome ne se fait pas sans heurt. Ils doivent s’efforcer de comprendre les exigences de leurs fournisseurs, de demander permis et licences et, surtout, de surveiller leur liquidité.

Le couple met fin à son union en 2011, mais pas à son partenariat d’affaires. La répartition des tâches fonctionne bien : Nicole s’occupe du volet gestion tandis que Dave se concentre sur la bière. La brasserie compte aujourd’hui 15 employés et prévoit accroître sa production de 50 % cette année.

Nicole Barry n’était pas certaine de voir son rêve se concrétiser, mais elle se réjouit qu’il soit devenu réalité. Son conseil à ceux qui songent à un changement radical de carrière ? « Croyez en vous, même lorsque personne d’autre ne le fera. N’abandonnez pas. »

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller