Une première au Canada en transport actif: 400 millions $ en fonds fédéraux

OTTAWA — La ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, affirme que pour la première fois, le Canada disposera d’une enveloppe spécifiquement dédiée au transport actif.

test

Une somme de 400 millions $ sera ainsi consacrée pendant cinq ans à des projets d’aménagement de pistes cyclables ou piétonnières ou de sentiers en milieux naturels, par exemple.   

Ce montant multipliera par presque quatre les sommes consacrées au cours des cinq dernières années à de tels projets, car depuis 2015, environ 130 millions $ ont été affectés à la réalisation de 126 projets.   

La nouvelle enveloppe de 400 millions $ est puisée de la somme de 14,9 milliards $ annoncée le mois dernier par le premier ministre Justin Trudeau pour le financement pendant une période de huit ans du transport en commun au Canada.   

Mais l’enveloppe ne servira qu’aux projets de transport actif, la ministre McKenna ayant précisé lors d’une entrevue à La Presse Canadienne que ces projets font partie du transport public. Elle explique que de constituer une flotte d’autobus électriques ou d’aménager un réseau de trains légers, par exemple, ne convient pas à toutes les communautés.   

La ministre donne l’exemple du réseau de train léger de la ville d’Ottawa qui en viendra à desservir environ 80 % des résidents à moins de cinq kilomètres de leur résidence. Des réseaux de transport actif pourraient être aménagés pour aider les gens à accéder aux gares sans prendre leur automobile.  

Par ailleurs, Catherine McKenna prépare en ce moment une stratégie nationale de transport actif qui comportera, d’abord, une étape de consultation du public.

Mia Rabson, La Presse Canadienne

12 mars 2021