Technologies propres : Ottawa investit plus de 55 M $ dans une vingtaine de PME

55 M $ dans une vingtaine de PME Le financement de 55,1 M $ octroyé par l’entremise de Technologies développement durable Canada (TDDC) est destiné aux petites et moyennes entreprises qui mettent au point des solutions innovatrices dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de limiter les répercussions sur l’environnement des méthodes conventionnelles d’exploitation minière et de soutenir les pratiques agricoles durables.

test

55 M $ dans une vingtaine de PME Le financement de 55,1 M $ octroyé par l’entremise de Technologies développement durable Canada (TDDC) est destiné aux petites et moyennes entreprises qui mettent au point des solutions innovatrices dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de limiter les répercussions sur l’environnement des méthodes conventionnelles d’exploitation minière et de soutenir les pratiques agricoles durables.

« Alors que le Canada poursuit ses efforts pour surmonter les difficultés sans précédent causées par la pandémie, le gouvernement fait dès maintenant des investissements qui nous permettront d’unir nos forces, pour changer la donne, et édifier une économie robuste, écologique et résiliente », a souligné le ministre Champagne, se montrant préoccupé par la nécessité le leadership du Canada au sein du marché mondial des technologies propres.

En 2021, 11 entreprises canadiennes, dont 9 ont bénéficié d’un financement de TDDC, ont été élevées au rang des 100 meilleures entreprises de technologies propres au monde, selon le groupe Cleantech cité dans un communiqué. Ottawa espère que les innovateurs canadiens apporteront des solutions qui «vont créer des emplois bien rémunérés pour les Canadiens et aider dans le cadre de la lutte mondiale contre les changements climatiques».

Ce financement ponctuel le plus important jamais versé à TDDC, est issu d’une enveloppe globale de 750 millions $ sur cinq ans destinés au refinancement de TDDC dans le cadre du « plan climatique renforcé » du gouvernement annoncé par le premier ministre Justin Trudeau le 11 décembre dernier.

« Qu’il s’agisse de réduire la consommation d’énergie ou de bâtir l’économie circulaire agricole, les Canadiens mènent la transition mondiale vers une économie verte — et nous sommes ici pour aider en cours de route », a assuré la présidente-directrice générale de Technologies du développement durable Canada, Leah Lawrence.

En mars 2020, les entreprises soutenues par cette fondation fédérale consacrée au secteur des nouvelles technologies environnementales avaient généré des revenus annuels de 2,7 milliards de dollars, créé plus de 14 600 emplois et commercialisé 126 nouvelles technologies. Les technologies qu’elles financent réduisent chaque année de 19,3 mégatonnes de CO2 les émissions de gaz à effet de serre selon le ministère de l’innovation, des Sciences et de l’Industrie.