La santé des régimes de retraite s'est améliorée en fin d'année

Le rebond enregistré par le marché boursier au quatrième trimestre a contribué à renforcer la vigueur des régimes de retraite à prestations déterminées canadiens à la fin de 2020, indique un rapport de Mercer Canada.

test

La firme de conseil affirme que son indice de santé des régimes de retraite, qui représente le ratio de solvabilité d’un hypothétique régime de retraite à prestations déterminées, est passé à 114 % à la fin de décembre, comparativement à 107 % à la fin de septembre.

Mercer a expliqué qu’au quatrième trimestre, les positions capitalisées des régimes à prestations définies avaient continué de récupérer les pertes subies au premier trimestre, aidées par le rebond des marchés boursiers et favorisées par des rendements obligataires plus élevés et des changements aux normes de valeur actualisée de l’Institut canadien des actuaires.

Le directeur du groupe de stratégie financière de Mercer, Ben Ukonga, a souligné que les positions financées des régimes à prestations définies avaient subi une baisse dévastatrice au premier trimestre, mais que la plupart d’entre elles étaient maintenant de retour à leur niveau prépandémique, ou s’en étaient rapprochées.

Le ratio de solvabilité médian des régimes de retraite des clients de Mercer était de 96 % au 31 décembre, contre 93 % au 30 septembre. Il a cependant reculé par rapport à son niveau de 98 % du début de l’année.

Un ratio de solvabilité de 100 % ou plus indique qu’un régime est entièrement capitalisé, tandis qu’une valeur inférieure indique qu’il y aurait un manque à gagner s’il devait être liquidé.