Quatre raisons de souscrire une assurance vie, selon un planificateur financier

Quand on est jeune, on ne se préoccupe guère de l’assurance vie. Pourtant, si on est parent ou que l’on a des personnes à charge, on devrait s’en préoccuper.

test

Quand on est jeune,  on ne se préoccupe guère de l’assurance vie. Pourtant, si on est parent ou que l’on a des personnes à charge, on devrait s’en préoccuper.

L’assurance vie peut aider votre famille ou vos personnes à charge à recevoir un revenu de remplacement ou à rembourser vos dettes en cas de décès inattendu. Pour celui ou celle dont le revenu est nécessaire à la subsistance d’une personne, qu’il s’agisse d’un enfant, du conjoint ou d’un parent, l’assurance vie est un impératif. 

« L’important est de remplacer le revenu, affirme Andrew Rosen, planificateur financier à Diversified, LLC. Si une personne dépend de vos revenus ou compte sur vos revenus et si votre épargne n’est pas suffisante pour subvenir à ses besoins pour toujours, il vous faut une assurance vie. »

Si vous n’avez pas encore souscrit une police d’assurance vie, voici quatre raisons de le faire », explique-t-il. 

Vous êtes parent

Si vous avez des bouches à nourrir, vous avez probablement déjà une assurance vie. « Si vous êtes parent, si quelqu’un dépend de vous, mais vous n’avez pas suffisamment d’économies, l’assurance est là pour ça », explique M. Rosen. 

Pour de nombreuses familles, il vaut mieux se procurer une assurance vie bien avant de planifier l’arrivée d’un enfant. L’assurance est plus abordable quand on est jeune et si on attend, son coût augmente. 

Tôt ou tard, les parents ont presque toujours besoin d’une assurance vie. Si l’éducation que vous souhaitez pour vos enfants nécessite vos deux revenus, l’assurance vie est le meilleur moyen de leur fournir les fonds nécessaires.

Les projets que vous avez faits avec votre conjoint(e) dépendent de vos revenus à deux

Même si vous n’avez pas d’enfants, l’assurance vie peut protéger votre conjoint(e). Si votre conjoint(e) dépend de votre revenu mensuel, vous devriez souscrire une assurance vie, même s’il ou elle gagne des revenus. 

Les couples ont tendance à planifier leurs objectifs financiers à deux. Qu’il s’agisse de vos projets de retraite, d’une maison dont vous êtes tous les deux propriétaires ou même de vos dépenses courantes, si vos deux revenus sont nécessaires pour couvrir ces dépenses, vous devez protéger votre conjoint(e) au moyen d’une assurance vie.

Vous gagnez un revenu

M. Rosen estime que, dans certains cas, les familles ont assez de fonds pour subvenir à leurs besoins sans police d’assurance vie. « Si j’avais 10 millions de dollars à la banque, je n’aurais peut-être pas besoin d’une assurance vie. » En particulier, elle n’est peut-être pas essentielle pour les retraités qui vivent déjà de leur épargne. « Si [l’un des conjoints] décède, c’est triste, mais les économies sont toujours là. »

L’assurance vie peut ne pas être nécessaire si la famille dispose d’un fonds de réserve important, mais ce n’est pas une situation courante. Pour toute personne qui reçoit un salaire, les revenus gagnés demeurent un critère pour déterminer le montant de l’assurance vie. En général, votre protection d’assurance vie doit être proportionnelle à vos revenus. 

Pour une famille moyenne, l’assurance vie est une solution logique. « C’est une façon très abordable de constituer un capital sans apport initial ». Sachant qu’une police d’assurance vie coûte en moyenne autour de 44 $ par mois, elle constitue une solution abordable pour subvenir aux besoins de votre famille.

Vous êtes propriétaire d’une maison ou votre dette est élevée

Si vous possédez une maison, vous devriez déjà avoir une assurance vie. La raison en est simple : si, à votre décès, vous êtes propriétaire, la responsabilité de la maison échoit à une autre personne. 

« Si vous mourez, il faut continuer de rembourser cette dette. Supposons que vous ayez un prêt hypothécaire de 500 000 $... il faut le rembourser d’une manière ou d’une autre. Si votre famille dépend de vos revenus pour le remboursement, mais que vos revenus cessent demain, où va-t-elle trouver les fonds nécessaires? ».

Certes, on peut vendre la maison, mais cela obligerait votre famille à déménager alors qu’elle est en deuil. L’assurance vie peut aider à éviter une telle situation. Mis à part vos revenus, le solde de votre prêt hypothécaire devrait être pris en compte, pour déterminer la protection d’assurance vie à souscrire. S’il vous arrive quelque chose, l’assurance vie pourrait aider à rembourser votre prêt hypothécaire et permettrait à votre famille de demeurer dans la maison sans inquiétude.

Il en va de même pour les autres dettes importantes : les soldes de cartes de crédit et les prêts étudiant privés ne disparaissent pas en cas de décès. Généralement, ils deviennent la responsabilité de quelqu’un d’autre. Un cosignataire ou votre conjoint(e) pourrait avoir à rembourser cette dette, mais une assurance vie pourrait l’aider à s’en acquitter.

Cet article a été rédigé par Liz Knueven, de Business Insider, et a été légalement autorisé par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Veuillez transmettre vos questions au sujet des licences par courriel à l’adresse legal@industrydive.com.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller