Devriez-vous faire appel à un accompagnateur en développement personnel pour votre retraite?

Même si votre retraite idéale consiste peut-être à quitter en douceur votre emploi à temps plein et à vous laisser glisser dans la prochaine étape de votre vie, la réalité, c’est que la transition est souvent bien loin d’être un jeu d’enfant.

test

« On peut fréquemment se retrouver dépassé par les événements, surtout quand on est confronté à des changements », signale Lynell Ross, accompagnatrice en développement personnel (coach de vie) vivant à Auburn, en Californie, et fondatrice de Zivadream, un site Web conçu pour aider les gens à améliorer leur vie.

Faire appel aux services d’un accompagnateur en développement personnel pour la retraite pourrait-il vous aider?

Peut-être bien. En tout cas, l’expérience a été positive pour Val Walker, de la région de Boston et auteure du livre 400 Friends and No One to Call: Breaking Through Isolation and Building Community, que l’on pourrait traduire par 400 amis, mais personne à qui téléphoner : sortir de l’isolement et développer un esprit de communauté.

« Quand j’ai pris ma retraite, après ma carrière de conseillère [en réadaptation] et à l’approche de mes soixante ans, j’aspirais à suivre ma vocation d’écrivaine et à trouver quelqu’un qui m’aiderait à rassembler mon courage pour écrire mon premier livre », explique Val. Elle a ensuite travaillé avec un accompagnateur en développement personnel qui l’a aidée à réaliser ses objectifs.

Mais avant de recourir aux services d’un accompagnateur pour la retraite, vous devez d’abord comprendre ce qu’il fait et comment l’évaluer.

Les transitions entourant la retraite peuvent mener à une période d’angoisse et de questionnement, selon une recherche de l’Université McMaster, en Ontario, qui étudie le vieillissement. Une bonne partie de cette angoisse peut découler d’une perte de l’identité, de tensions familiales et d’un sentiment de solitude. Les facteurs financiers ne sont pas à négliger non plus. Vivre avec un revenu fixe peut être ardu et le coût de la vie peut dépasser les attentes.

Ces jours-ci, en raison de l’incertitude qui persiste à l’égard de l’épidémie de coronavirus, une date de retraite imminente peut déclencher un sentiment d’insécurité.

C’est ici que les accompagnateurs pour la retraite entrent en jeu.

Vous avez probablement déjà entendu parler des accompagnateurs en développement personnel, qui aident les gens dans leur croissance personnelle et à s’évaluer et à mettre en œuvre des changements au mode de vie. Habituellement, un accompagnateur en développement personnel proposera un plan d’aménagement pour aider à améliorer un aspect particulier de votre vie.

Les accompagnateurs pour la retraite agissent fréquemment comme des accompagnateurs en développement personnel qui mettent l’accent sur les années de retraite. À la manière des accompagnateurs en développement personnel, ils peuvent être spécialisés dans certains domaines, comme les finances ou le comportement.

Il existe même une association des accompagnateurs pour la retraite (Retirement Coaches Association), créée en 2017, qui a pour but d’établir des normes pour ce type d’accompagnement, d’améliorer les compétences des accompagnateurs et d’informer le public à propos de cette profession relativement nouvelle.

Pour choisir votre accompagnateur pour la retraite, voire pour déterminer si vous en avez besoin d’un, suivez les conseils suivants :

Soyez conscient des obstacles à votre retraite

Une foule de défis peuvent se présenter durant la transition vers la retraite et ils ne sont pas toujours évidents au premier abord.

« Les personnes qui déménagent pourraient avoir à reconstruire leur réseau social », souligne Monte Drenner, accompagnateur en développement personnel et fondateur de MTC Counseling, située à Orlando, en Floride.

Les retraités qui veulent voyager — autant que la pandémie veuille bien le permettre — pourraient s’apercevoir que leurs économies se révèleront insuffisantes pour couvrir leurs idées de voyage initiales. Les conjoints qui travaillent dans des lieux distincts pourraient éprouver des difficultés à se côtoyer vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept.

Les façons de concevoir les années de retraite peuvent aussi être trompeuses.

« Nombreux sont ceux qui arrivent à la retraite en ayant le sentiment d’être en vacances », mentionne Drenner. Cependant, les journées peuvent rapidement devenir ennuyeuses quand les horaires, auparavant remplis, ne le sont plus.

Un accompagnateur peut vous aider à venir à bout de tous ces problèmes à la retraite, mais entreprendre cette démarche avant la transition pourrait aussi vous être utile.

« J’encourage les gens à être proactifs et à prévenir ces obstacles, conseille Drenner. Si possible, vous pourriez commencer à consulter un accompagnateur en développement personnel plusieurs mois ou un an avant votre départ à la retraite pour commencer à travailler sur les difficultés à venir. »

Sachez ce que vous recherchez comme accompagnateur pour la retraite

« La majorité de mes clients qui doivent se réinventer à la retraite me disent que c’est le défi le plus difficile auquel ils ont eu à faire face jusqu’à maintenant, rapporte l’accompagnatrice en développement personnel Katy Goshtabi, fondatrice de Puris Consulting, à San Diego. Même avant de prendre leur retraite, les gens ne s’étaient pas arrêtés pour tenter de savoir qui ils étaient vraiment, ajoute-t-elle.

Un accompagnateur pour la retraite est peut-être ce qu’il vous faut pour trouver une réponse à cette question.

Val confie que son accompagnateur a complètement changé son point de vue sur sa vie, en l’aidant « à assumer six décennies d’expérience de vie ». L’accompagnateur, affirme Val, « m’a aidée à réaliser mes objectifs de vie en m’enseignant à voir ma vie comme une série d’accomplissements ». Ces accomplissements peuvent ensuite être pleinement appréciés pour toute la sagesse acquise au fil des pertes et des changements.

Faites vos devoirs avant de faire appel aux services d’un accompagnateur

Comme les tarifs, les styles et les spécialisations varient énormément selon les accompagnateurs pour la retraite, vous voudrez savoir dans quoi vous vous embarquez avant de recourir aux services de l’un d’eux.

Les tarifs vont généralement de 100 $ à 300 $ de l’heure, mais ce que vous aurez à payer pourrait être plus ou moins élevé selon l’endroit où vous vivez et le type de consultation souhaité.

Il est toujours bon d’obtenir des recommandations au préalable. « Ensuite, demandez s’il offre une consultation gratuite pour voir si vous êtes compatibles », suggère Ross.

Un bref appel téléphonique vous permettra de voir si vos préférences, vos intérêts et vos attentes concordent.

Rappelez-vous que le fait de payer plusieurs heures de consultation ou de prendre part à des séances s’étalant sur plusieurs mois consécutifs pourrait changer votre vie pour le mieux.

Ayez des attentes réalistes

Que vous commenciez à travailler avec un accompagnateur avant ou après le départ à la retraite, ne vous attendez pas à des résultats immédiats.

« Je vois ça comme un marathon et non comme un sprint », indique Katy Goshtabi.

L’accompagnement demande de suivre un processus. Souvent, les clients de Katy suivent des programmes qui peuvent durer de trois à huit mois. Durant cette période, ils peuvent mettre à l’essai une nouvelle habitude, activité ou mentalité pendant un mois (par exemple), évaluer ensuite les avantages ou les inconvénients de ce changement, puis faire des ajustements ou examiner d’autres avenues.

Parfois, les clients sont invités à mettre sur papier leurs rêves, leurs souhaits et leurs intérêts. Les constatations qui en émergent peuvent ensuite être mises en œuvre graduellement.

Une personne qui se découvre une passion pour les fleurs se verra peut-être conseiller de la combler en prenant un emploi à temps partiel chez un fleuriste ou en aidant un organisme qui fait à des centres d’hébergement des dons de fleurs utilisées pour des mariages ou des funérailles. Un mordu de cuisine et d’écriture qui souhaite laisser un héritage aux membres de sa famille pourrait faire un livre de recettes familial à la retraite.

Après tout, une transition ne se fait pas instantanément!

Cet article, rédigé par Next Avenue et tiré de Forbes, a fait l’objet d’une licence par l’intermédiaire du réseau de publication Industry Dive. Veuillez transmettre vos questions au sujet des licences par courriel à l’adresse legal@industrydive.com.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller