Des masques aux cohortes, un guide des règles de la rentrée scolaire d’un océan à l’autre

Des plans sont en cours d’élaboration dans tout le pays pour établir les règles d’un retour en classe sécuritaire des élèves à l’automne alors que la pandémie COVID-19 se poursuit.

test

Voici un aperçu de ce que les territoires et les provinces ont mentionné à propos du retour en classe.

---

COLOMBIE-BRITANNIQUE

La Colombie-Britannique a présenté son plan pour que les études reprennent dans des « groupes d’apprentissage » cet automne. Les districts scolaires doivent mettre en ligne les derniers détails de la rentrée scolaire au plus tard le 26 août.

Retour en classe : Les écoles devaient initialement accueillir les élèves à temps plein le 8 septembre, mais la province a annoncé qu’elle reportait la date de reprise des cours. Le ministre de l’Éducation, Rob Fleming, a déclaré que les élèves seront accueillis de nouveau dans les salles de classe plus tard dans la deuxième semaine de septembre, lorsque le personnel aura terminé son examen des dernières directives du Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique et des politiques de fonctionnement des écoles. Aucune date officielle n’a été fixée pour le retour des enfants dans les écoles.

Groupes : Les élèves seront répartis en groupes d’apprentissage afin de réduire le nombre de personnes qu’ils rencontrent. Pour les élèves des écoles primaires et intermédiaires, les groupes n’excéderont pas 60 personnes. Les groupes d’élèves du secondaire seront limités à 120 personnes.

Distanciation physique : Les élèves et le personnel n’ont pas besoin de maintenir une distance physique au sein de leur groupe d’apprentissage, mais le contact doit être réduit au minimum. En dehors du groupe, une distance physique est nécessaire. Les classes devraient être aménagées pour qu’il y ait plus de distance entre les élèves.

Masques : Les élèves et le personnel ne seront pas tenus de porter le masque dans les écoles, mais la province affirme qu’il s’agit d’un « choix personnel qui sera toujours respecté ».

Nouvelles routines : La province demande aux écoles d’échelonner les récréations, le dîner et les périodes de transition entre les cours et d’emmener les élèves à l’extérieur chaque fois que cela est possible.

Transport : Les élèves des écoles intermédiaires et secondaires sont priés de porter le masque dans les autobus. Des sièges doivent être attribués aux élèves et une cloison de protection transparente peut être utilisée pour le conducteur.

---

ALBERTA

La province prévoit la réouverture complète des écoles de la maternelle à la 12année cet automne. Les mesures seront renforcées en cas d’épidémie et la taille des classes pourrait être réduite à 20 élèves.

Retour en classe : Le retour en classe se fera avec des mesures de sécurité supplémentaires, mais la province indique qu’il existe des programmes pour soutenir l’apprentissage à distance et sous d’autres formes.

Groupes : Les écoles doivent, dans la mesure du possible, regrouper les élèves en cohortes par classe afin de limiter les contacts avec les autres.

Distanciation physique : L’éloignement physique est recommandé dans la mesure du possible. Les salles de cours doivent être réorganisées pour augmenter l’espace entre les bureaux.

Masques : Le masque sera obligatoire pour le personnel et de nombreux élèves dans certains établissements scolaires. Les élèves de la 4e à la 12e année doivent porter le masque dans toutes les zones communes, comme les couloirs et les autobus. Le personnel est tenu de porter le masque là où il n’est pas possible de maintenir une distance physique. Le port du masque sera facultatif pour les enfants de la maternelle à la 3année. Le gouvernement indique que tous les élèves et le personnel recevront deux masques réutilisables dans le cadre de cette politique.

Transport : Il est demandé aux parents d’amener leurs enfants à l’école s’ils le peuvent. Les élèves qui prennent l’autobus occuperont le même siège tous les jours.

Nouvelles routines : Il est conseillé aux écoles d’envisager une politique de « non-partage », chaque élève apportant ses propres fournitures scolaires. Les horaires des cours, des dîners et des récréations seront décalés.

---

SASKATCHEWAN

La Saskatchewan a d’abord dévoilé une série de directives pour la rentrée scolaire en juin, mais a publié plus de détails le 4 août.

Retour en classe : Les élèves retourneront en classe dès le 1er septembre.

Groupes : Les groupes d’élèves et les membres du personnel qui leur sont affectés doivent rester ensemble tout au long de la journée et essayer de ne pas se mêler aux autres groupes. Les écoles doivent s’efforcer de réduire au minimum le nombre d’enseignants qui interagissent avec les élèves tout au long de la journée.

Distanciation physique : Les autorités affirment qu’il n’est pas réaliste de demander à de jeunes enfants de maintenir une distance physique, et que l’accent devrait être mis sur la limitation des contacts physiques. Elles suggèrent également d’éviter de se faire l’accolade et de se tenir la main et proposent d’utiliser d’autres formes de salutations comme les « tope-là sans contact ». De plus, les écoles doivent disposer de zones de quarantaine où les élèves symptomatiques peuvent se rendre avant d’être récupérés par leurs parents.

Masques : Le personnel n’est pas tenu de porter un masque ou une protection oculaire, sauf en cas de contact étroit avec une personne malade. La province précise que ces mesures ne doivent être prises qu’en dernier recours.

Transport : Les parents doivent amener leurs enfants à l’école lorsque c’est possible, et les déposer et aller les chercher à l’extérieur. Les élèves qui utilisent le transport scolaire devraient toujours occuper le même siège et une cloison pourrait être utilisée pour protéger le conducteur.

Nouvelles routines : Les heures de début, de récréation, de dîner et de transition entre les cours peuvent être décalées afin de permettre la distanciation physique. Les écoles devraient réorganiser leurs salles de cours pour espacer les élèves. Les élèves et le personnel sont priés d’apporter du désinfectant pour les mains.

---

MANITOBA

Le gouvernement manitobain affirme que la plupart des élèves doivent retourner en classe le 8 septembre et a publié de nouvelles directives visant à réduire le risque de propagation de COVID-19.

Retour en classe : Tous les élèves de la maternelle à la 8année doivent suivre un enseignement en classe cinq jours par semaine. Les élèves du secondaire seront également en classe à plein temps, sauf dans les écoles où il n’y a pas suffisamment d’espace pour la distanciation physique, auquel cas il y aura quelques jours d’enseignement à distance.

Groupes : Lorsque la distanciation physique n’est pas possible, les élèves devront être regroupés en cohortes n’excédant pas 75 personnes et éviter les contacts avec les autres. Dans ces cas, il devra y avoir au moins un mètre entre leurs bureaux.

Distanciation physique : Selon les autorités de la province, les élèves doivent maintenir une distance de deux mètres « dans la mesure du possible ». Lorsque ce n’est pas possible, des barrières physiques pourraient être envisagées. Des espaces devraient être aménagés pour encourager la distanciation.

Masques : Le masque n’est pas obligatoire pour les élèves et le personnel.

Transport : Les autobus fonctionneront à capacité réduite, et les parents seront invités à amener leurs enfants à l’école s’ils le peuvent.

Nouvelles routines : Les dîners et les récréations seront échelonnés afin de réduire les affluences et, dans de nombreux cas, les enseignants changeront de classe à la place des élèves.

---

ONTARIO

Les élèves de l’Ontario reprendront leurs cours en septembre, mais leurs horaires et la taille des classes pourraient varier en fonction de l’endroit où ils vivent.

Retour en classe : Les élèves du primaire et bon nombre d’élèves du secondaire seront à l’école cinq jours par semaine dans des classes de taille normale. Cependant, les élèves du secondaire d’une vingtaine de conseils scolaires à haut risque ne seront présents en classe que la moitié du temps, et passeront le reste de la semaine à travailler sur un « projet indépendant lié au programme scolaire ». Les parents auront également la possibilité de ne pas envoyer leurs enfants à l’école, et les conseils scolaires devront proposer des options d’apprentissage à distance.

Groupes : Pour les élèves du secondaire de quartiers à haut risque, la taille des classes sera limitée à 15 personnes. Quant à eux, les élèves du primaire ne seront pas répartis en petits groupes, mais seront regroupés en cohortes et leur interaction avec plusieurs enseignants sera limitée.

Distanciation physique : Alors que le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré que l’objectif est de maintenir les élèves à un mètre les uns des autres, un document d’orientation indique seulement que les écoles devraient « favoriser le maintien d’une distance physique maximale » plutôt que d’appliquer de façon stricte les règles de distanciation physique.

Masques : Le masque sera obligatoire pour les élèves de la 4e à la 12e année et fortement suggéré pour les plus jeunes lorsqu’ils se trouvent dans des espaces communs intérieurs. Le personnel devra porter le masque.

Transport : Certains conseils scolaires pourraient affecter plus d’un élève à un même siège. Lorsque la distanciation physique n’est pas possible, le port du masque sera obligatoire pour les élèves de la 4e à la 12e année, et on encouragera les élèves plus jeunes à faire de même.

Nouvelles routines : Dans certains districts, les élèves devront s’inscrire à l’avance pour recevoir une formation en personne. Certaines écoles pourraient limiter, voire interdire, les visites, y compris celles des parents. Des pauses seront prévues pour permettre aux élèves de se laver les mains.

---

QUÉBEC

Tous les élèves du primaire et du secondaire au Québec devront retourner en classe en septembre, sauf s’ils ont une note du médecin indiquant qu’ils sont à haut risque par rapport à la COVID-19 ou qu’ils vivent avec une personne à risque. Ces élèves seront autorisés à étudier à distance.

Retour en classe : La présence en classe est obligatoire pour les élèves du primaire et du secondaire. Pour les élèves de 4e et 5e secondaire, les écoles ont la possibilité d’alterner les horaires, en permettant aux élèves d’être en classe un jour sur deux, et ce, s’il est impossible de respecter le principe des groupes-classes (bulles) stables. On encourage les élèves de 4e et 5e secondaire à aller en classe autant que possible.

Groupes : Chaque classe sera sa propre bulle et les élèves d’une même classe ne seront pas tenus de maintenir une distance de deux mètres entre eux.

Distanciation physique : Les élèves devront maintenir une distance de deux mètres avec tout le personnel de l’école, ainsi qu’avec tous les autres élèves en dehors de leur bulle de classe. Aucune distanciation physique n’est exigée des enfants ou des enseignants en maternelle.

Masques : Tous les élèves à partir de la 5année – ainsi que tout le personnel scolaire – doivent porter un masque dans toutes les zones communes de l’école, à l’exception des salles de cours. Les masques peuvent également être retirés lorsque les élèves mangent.

Transport : Un autobus scolaire ne pourra pas accueillir plus de 48 élèves, dont deux au maximum sur le même banc. On encourage fortement les élèves de la maternelle et du primaire à porter le masque, tandis que les élèves plus âgés sont tenus de le porter.

Nouvelles routines : À la rentrée scolaire, à l’automne, les enseignants passeront d’une classe à l’autre, mais les élèves resteront sur place.

Plans de contingence : En cas d’épidémie dans une classe, toute la classe sera renvoyée chez elle pour poursuivre les études à distance. De surcroît, les autorités mettent au point en ce moment un protocole d’urgence en cas de deuxième vague pour garantir la poursuite de l’enseignement en ligne si des écoles entières devaient à nouveau fermer leurs portes. Ce protocole inclut la distribution rapide de tablettes ou d’ordinateurs portables aux élèves qui en ont besoin et la mise en place d’une plateforme numérique pour poursuivre les cours et maintenir la communication.

---

NOUVEAU-BRUNSWICK

La province a défini une série d’exigences que les écoles doivent respecter pour établir leurs plans pour l’automne.

Retour en classe : Les élèves de la maternelle à la 8e année doivent fréquenter l’école à plein temps, tandis que ceux de la 9e à la 12e année doivent suivre un enseignement combinant cours en classe et enseignement à distance. Les cours à domicile peuvent comprendre un apprentissage en ligne, des projets guidés et un enseignement fondé sur l’expérience.

Groupes : Pour les enfants de la maternelle à la 2e année, la taille des groupes sera réduite à environ 15 élèves, dans la mesure du possible. La taille des groupes doit également être réduite pour les classes de la 3e à la 5e année. Les classes de la 6e à la 8e année reprendront à leur taille normale. Les élèves de la 9e à la 12e année ne seront pas regroupés en raison de leurs horaires et de leurs cours à option.

Distanciation physique : Les classes de la 9e à la 12e année doivent maintenir une distance d’un mètre, tandis qu’une distance de deux mètres est recommandée dans les zones communes à tous les niveaux.

Masques : On ne sait pas très bien quelle est la position de la province concernant le port du masque pour le personnel et les élèves.

Transport :  Les autorités de la province mentionnent qu’elles travaillent avec les districts scolaires pour établir des plans de transport. Les horaires des autobus pourraient être décalés.

Nouvelles routines : Les arrivées, les pauses et les dîners doivent être décalés. L’accès du public aux bâtiments scolaires sera limité, et les élèves, le personnel et les visiteurs pourront également être soumis à un contrôle. Les élèves du secondaire devront disposer de leur propre ordinateur portable ou d’un appareil similaire, et certaines subventions seront disponibles.

---

ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

Les écoles de l’île se préparent à accueillir tous les élèves à leur retour en classe, tout en établissant des plans de contingence pour les études à distance, le cas échéant.

Retour en classe : Les écoles doivent rouvrir pour les enseignants et le personnel le 1er septembre et pour les élèves le 8 septembre.

Groupes : Les élèves seront regroupés en cohortes lorsque cela sera possible et limiteront leurs interactions avec les autres.

Distanciation physique : Les élèves seront informés de l’importance de la distanciation physique. Du personnel enseignant et d’entretien supplémentaire pourrait être embauché. Les écoles sont également invitées à réduire au maximum la taille des classes, à reconfigurer les salles de cours et à utiliser des espaces comme les bibliothèques et les salles polyvalentes.

Masques : Selon la province, il est « fortement recommandé » à tout le personnel et aux élèves de la 7e à la 12e année de porter un masque lorsqu’il est impossible de maintenir une distance physique. Les élèves de la maternelle à la 6e année peuvent porter le masque lorsqu’il est impossible de maintenir une distance physique. Il est fortement recommandé au personnel qui interagit avec des enfants ayant des besoins médicaux complexes de porter une visière et des gants.

Transport : Dans la mesure du possible, les parents sont priés d’amener leurs enfants à l’école. Pour réduire le nombre de passagers dans les autobus, les écoles peuvent ajouter des véhicules et des itinéraires ou mettre en place des programmes d’accompagnement à pied vers l’école. Il est fortement recommandé que tous les élèves et les conducteurs portent le masque dans les autobus.

Nouvelles routines : Les autorités de l’enseignement de l’Î.-P.-É. passent en revue les programmes scolaires pour cette année afin de combler les lacunes d’apprentissage entraînées par les contraintes de confinement. Les écoles décaleront les horaires afin de limiter les affluences. Le programme provincial d’alimentation scolaire sera étendu l’année prochaine, conformément aux mesures de précautions en matière de santé publique. Les élèves des écoles primaires resteront dans leur classe pour le dîner.

---

NOUVELLE-ÉCOSSE

Le ministre de l’Éducation, Zach Churchill, a déclaré que l’objectif de la province est que les écoles reviennent à 100 % de leur capacité à l’automne, mais son plan comprend des mesures pour faire face à l’apparition possible d’une deuxième vague de COVID-19.

Retour en classe : La province a pour objectif que tous les élèves des écoles primaires et secondaires retournent en classe d’ici le 8 septembre.

Groupes : Les élèves devront être regroupés en cohortes.

Distanciation physique : Les élèves et le personnel seront encouragés à maintenir une distance de deux mètres dans la mesure du possible. Les salles de cours seront réorganisées pour qu’il y ait plus d’espace entre les bureaux.

Masques : Le masque ne sera pas obligatoire dans les salles de cours, mais les élèves et le personnel pourraient choisir de le porter. Bien qu’il soit recommandé d’apporter son propre masque, des masques seront fournis à ceux qui n’en ont pas. Le personnel et les élèves de la 10e à la 12e année devront porter le masque lorsque la distanciation physique est difficile à respecter.

Transport : Les élèves qui prennent l’autobus scolaire devront porter un masque non médical.

Nouvelles routines : Seuls les élèves et le personnel seront autorisés à entrer dans les bâtiments scolaires. Dans la mesure du possible, les enseignants seront invités à déplacer leurs classes à l’extérieur. Les élèves devront apporter leur propre ordinateur à l’école; la province affirme avoir acquis 14 000 appareils supplémentaires pour ceux qui ont un accès limité à la technologie.

Plans de contingence : Si une épidémie de COVID-19 se produit pendant l’année scolaire, les écoles passeront à un modèle d’apprentissage mixte avec des classes moins nombreuses et un apprentissage à domicile pour les élèves plus âgés.

---

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

Le plan de la rentrée scolaire de la province vise à maximiser la présence en classe avec la possibilité d’un retour à l’enseignement à distance si le risque de COVID-19 augmente.

Retour en classe : Le plan de la province prévoit trois scénarios – enseignement en classe, apprentissage à distance ou une combinaison des deux, selon le risque de COVID-19 dans une collectivité donnée.

Groupes : Le regroupement en cohorte par classe est recommandé lorsque cela est possible, mais les horaires des élèves ne devraient pas être perturbés pour permettre des regroupements plus petits.

Distanciation physique : Les écoles doivent s’efforcer de créer une distance de deux mètres entre les bureaux, ou la plus grande distance possible. Cependant, les autorités provinciales affirment que ces précautions ne doivent pas interférer avec la routine scolaire quotidienne, et qu’il ne faut pas « trop insister » sur la distanciation physique auprès des enfants, car cette mesure est difficile à faire respecter et peut provoquer des dommages psychologiques dans ce groupe.

Masques : La province ne recommande pas le port du masque pour les enfants, mais affirme que son utilisation ne doit pas être « stigmatisée » pour ceux qui choisissent de le porter. Le personnel ne sera pas tenu de porter le masque si la distanciation physique est possible.

Transport : Chaque district scolaire décidera de ses propres mesures en matière de transport, notamment pour l’attribution des sièges et la mise en place d’une cloison pour le conducteur.

Nouvelles routines : Tous les élèves doivent apporter leurs propres fournitures scolaires, conformément à une politique de « non-partage ».

Plans de contingence : En cas de transmission modérée à généralisée de COVID-19, les districts scolaires passeront à l’apprentissage en ligne. La présence en classe devrait être limitée à environ 50 % lorsque le risque de transmission de COVID-19 dans une collectivité est considéré comme faible à modéré. Terre-Neuve-et-Labrador déclare qu'elle dépensera 20 millions de dollars pour acheter des ordinateurs portables pour les enseignants et les élèves de la 7e à la 12e année afin de soutenir l'apprentissage à distance.

---

YUKON

Le gouvernement territorial mentionne avoir établi des plans pour la prochaine année scolaire qui incluent une flexibilité quant au nombre d’élèves dans les classes s’il y a une deuxième vague de COVID-19 ou un risque accru de transmission. Chaque école déterminera comment elle adaptera ses activités pour se conformer à ces directives, et la direction et le personnel des écoles devraient partager ces renseignements avant le mois de septembre.

Retour en classe : Les plans préliminaires indiquent que tous les élèves retourneront à l’école à plein temps dans les collectivités rurales. À Whitehorse, cependant, les enfants de la maternelle à la 9e année retourneront à l’école à temps plein, tandis que les élèves de la 10e à la 12e année passeront la moitié de leur journée en classe et le reste en apprentissage à distance.

Groupes : La taille des classes pourrait être réduite pour des raisons de sécurité.

Masques : Le port du masque est un choix personnel.

Transport : Les horaires des autobus scolaires seront affichés sur le site Web du territoire.

Nouvelles routines : Les changements d’horaires pourraient signifier que certains élèves n’auront plus leur enseignant habituel ou les mêmes camarades de classe. Les programmes de repas scolaires pourraient être adaptés grâce à de nouvelles mesures de sécurité et à de nouvelles options de distribution.

Plans de contingence : Le territoire a défini un éventail d’options scolaires si le risque pour la collectivité augmente, allant des horaires rotatifs à la suspension de l’apprentissage en personne.

---

TERRITOIRES DU NORD-OUEST

Toutes les écoles des T.N.-O. ont soumis des plans pour rouvrir leurs portes cet automne. Le territoire affirme que les autorités scolaires adoptent une approche flexible dans leur planification pour tenir compte d’une éventuelle deuxième vague de COVID-19 à l’automne.

Retour en classe : Bien que les plans varient d’une école à l’autre, le territoire offrira un enseignement en personne dans la mesure du possible, tout en veillant à ce que d’autres options soient disponibles.

Groupes : Les élèves de la maternelle à la 6e année seront regroupés dans des « bulles » de classe et n’auront pas à pratiquer la distanciation physique au sein de ces groupes.

Distanciation physique : De la 7e à la 9e année, les élèves doivent maintenir une distance d’un mètre entre eux et de deux mètres avec le personnel. Les élèves de la 10e à la 12e année doivent prévoir une distance de deux mètres par rapport à leurs camarades et aux enseignants.

Masques : Les élèves de tous âges pourraient être tenus de porter un masque dans des situations où la distanciation physique ne peut être pratiquée, par exemple pour se déplacer dans les couloirs.

Transport : Les horaires des autobus pourraient être modifiés et tous les passagers devront porter un masque.

Nouvelles routines : Plus de temps sera consacré à l’apprentissage en dehors de l’environnement scolaire. Les heures et les horaires scolaires pourraient également être modifiés. Il est demandé aux élèves d’étiqueter leurs objets personnels et de ne pas les partager.

Plans de contingence : Le territoire indique que les écoles se préparent à passer rapidement de l’apprentissage en personne à l’apprentissage à distance et à l’apprentissage mixte si des cas de COVID-19 devaient apparaître.

---

NUNAVUT

Le territoire a publié un plan en quatre étapes pour la réouverture de ses écoles, basé sur le risque d’émergence de COVID-19 dans une collectivité donnée.

Retour en classe : Aucun cas de COVID-19 n’a été signalé au Nunavut. Toutes les écoles devraient donc rouvrir cet automne avec des mesures de nettoyage et de sécurité renforcées.

Groupes : Il est recommandé aux écoles de regrouper les élèves par classe et de limiter le plus possible les changements au sein des groupes.

Distanciation physique : Les exigences en matière de distanciation physique dépendront du stade où se trouve une collectivité. Pour se conformer à ces exigences, les autorités pourraient surtout limiter la fréquentation scolaire.

Masques : Dans la plupart des cas, le port du masque n’est pas recommandé pour les enfants. S’il y a des exceptions, les parents seront informés et des masques seront fournis.

Transport : Dans l’état actuel des choses, le transport scolaire régulier va reprendre. Les élèves de plus de 13 ans pourraient être tenus de porter le masque.

Nouvelles routines : Les activités de groupe seront limitées. Les élèves ne seront pas autorisés à partager la nourriture à la cafétéria.

Plans de contingence : Le territoire indique que la fréquentation des écoles pourrait se faire à temps partiel si le traçage de contacts révélait une source possible de COVID-19. Toutes les écoles fermeraient si une transmission communautaire devait avoir lieu.

Ce rapport a été publié pour la première fois par La Presse canadienne le 11 août 2020.

La Presse canadienne

Cet article a été publié par La Presse canadienne et sa diffusion a été autorisée par le réseau d’éditeurs Industry Dive. Si vous avez des questions concernant les droits de diffusion, veuillez les transmettre à legal@industrydive.com.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller