Les placements à revenu fixe ne sont pas un remède contre l’anxiété

La sécurité et la prévisibilité sont une importante source de réconfort lorsque les marchés sont erratiques et volatils. Mais quand la sécurité et la prévisibilité deviennent-elles excessives? Et quel est le prix à payer pour se sentir mieux à court terme?

test

La sécurité et la prévisibilité sont une importante source de réconfort lorsque les marchés sont erratiques et volatils. Mais quand la sécurité et la prévisibilité deviennent-elles excessives? Et quel est le prix à payer pour se sentir mieux à court terme?

De nombreux investisseurs canadiens considèrent que les fluctuations à la hausse et à la baisse du marché sont stressantes. C’est ce qui les amène à envisager de transférer leur argent dans des placements à revenu fixe moins risqués et plus prévisibles. C’est logique et, selon leur raisonnement, n’importe quel remède est le bienvenu dans les circonstances. Par contre, tous les placements à revenu fixe ne s’équivalent pas. De plus, ce choix ne devrait pas se faire en réaction aux marchés, mais plutôt en fonction de votre âge, de vos objectifs et de votre degré de tolérance au risque en général. 

Imaginez comment vous vous sentiriez si vous aviez un million de dollars en 1996 et que cette somme ne valait plus que 375 413 $ en 2019. C’est le risque que vous courez si vous négligez l’inflation.

Que risquez-vous?

Un portefeuille de placements bien équilibré est composé d’actions et de titres à revenu fixe qui sont sélectionnés en fonction de votre âge, de votre tolérance au risque et des objectifs définis dans votre Plan vivant IG. En général, les portefeuilles font une plus grande place aux placements à revenu fixe à mesure que vous vieillissez afin de refléter une plus faible propension au risque. Toutefois, si l’anxiété ou l’incertitude vous incite à modifier la répartition de votre portefeuille entre les actions et les titres à revenu fixe, l’inflation et les occasions ratées pourraient compromettre votre succès à long terme.

1.     Inflation

Prenons le graphique suivant. Sur les 24 dernières années, même un taux d’inflation modeste de seulement 2 % a réduit le pouvoir d’achat d’un million de dollars de presque 40 %. À un taux d’inflation de 4 %, cette proportion augmente à plus de 60 %. Par conséquent, votre objectif de placement devrait consister au minimum à suivre le rythme de l’inflation, sinon vos placements pourraient perdre de la valeur par rapport au coût des biens et services.  

Imaginez comment vous vous sentiriez si vous aviez un million de dollars en 1996 et que cette somme ne valait plus que 375 413 $ en 2019. C’est le risque que vous courez si vous négligez l’inflation.

2.     Coût de renonciation

Le coût de renonciation est le montant d’argent supplémentaire que vous auriez pu gagner en prenant une décision financière plutôt qu’une autre. Dans le cas des placements à revenu fixe, le coût de renonciation correspond à l’argent que vous auriez pu gagner si vous aviez investi votre argent différemment. Comparons par exemple le rendement de ces deux placements sur des périodes de cinq ans se terminant le 30 septembre 2019.

Dans cet exemple, l’investisseur qui a accepté un niveau de risque légèrement plus élevé (indice composé S&P/TSX) a bénéficié d’une croissance annuelle composée additionnelle de 1,40 %, ce qui se traduit par une différence de 8,4 % cinq ans plus tard. Pour les investisseurs réfractaires au risque, la diversification des placements à revenu fixe peut être un bon compromis.

Privilégiez plutôt la diversification

Une façon de satisfaire votre besoin de sécurité sans risquer de perdre de l’argent à cause de l’inflation ou des occasions ratées est de réévaluer la combinaison des titres à revenu fixe à l’intérieur de votre portefeuille. Il peut être plus efficace d’investir dans un ensemble d’actifs gérés activement qui produisent un rendement corrigé du risque, comme des obligations, des créances hypothécaires et des liquidités.

Le graphique ci-dessous montre qu’il existe un grand choix de placements à revenu fixe, et ceux qui produisent les meilleurs rendements changent d’une année à l’autre. Voilà pourquoi il peut être préférable de diversifier vos placements entre les différentes options et de profiter du taux de rendement moyen combiné au fil des années. 

Ce graphique présente le rendement relatif des différents types de placements à revenu fixe entre 2014 et 2019, par ordre décroissant pour chacune des années.
Donc, si les fluctuations à la hausse et à la baisse du marché vous perturbent, parlez à un conseiller IG pour savoir comment vous pouvez augmenter la diversification de vos placements à revenu fixe à l’intérieur de votre plan actuel.