Trois raisons pour lesquelles il n’est pas avantageux de tenter de réaliser de gros rendements

Au fil du temps, les marchés boursiers peuvent être plus prévisibles que vous ne le croyez. Adopter une stratégie à long terme peut être plus efficace que tenter d’anticiper les marchés dans le but de réaliser des rendements ponctuels importants.

test

On entend tout le temps parler de gagnants; des gens qui ont intégré le marché au bon moment et qui ont fait beaucoup d’argent en achetant le bon titre ou en investissant dans le bon secteur. C’est normal de vouloir essayer de profiter de ces occasions. Des réussites occasionnelles peuvent vous inciter à croire que l’on peut systématiquement anticiper les marchés. Mais vaut-il la peine d’essayer?

Trois raisons d’éviter de tenter d’anticiper les marchés :

1.     Les investisseurs à long terme tirent avantage à ne pas quitter et réintégrer le marché à répétition

Peu importe la période examinée – des jours, des semaines ou des années –, les marchés boursiers ont tendance à monter les deux tiers du temps environ[1]. Et cela est fondé sur un historique de plus de 60 ans. Personne ne sait quand un krach surviendra ni si un titre s’effondrera. Toutefois, pour un investisseur ayant un horizon de placement relativement long, cette tendance contribue à la prévisibilité.

La prévisibilité donne la confiance nécessaire pour conserver ses placements et suivre un plan plutôt que de réagir en fonction de tendances ou d’émotions. 

2.     Il est impossible de prédire l’évolution des marchés à court terme

Le marché boursier donne peu ou pas de signes précurseurs avant de s’écrouler. Les titres individuels peuvent dégringoler par suite d’événements économiques ou de mauvaises nouvelles. Certaines régions peuvent se replier en raison de rumeurs liées à des événements politiques. Bien que ces événements ne puissent être anticipés avec précision, un bon plan financier, fondé sur votre horizon de placement et votre tolérance au risque, procure une approche de placement équilibrée et peut vous aider à surmonter les turbulences en toute confiance.

 

Figure 1. Observez de près les dernières colonnes à gauche et à droite. L’année 2008 a été la pire pour l’indice S&P/TSX sur le plan du rendement total, tandis que l’année 2009 a été l’une des meilleures. Personne n’avait prédit cela en 2007.

3.     L’anticipation des marchés implique la vente

L’anticipation des marchés laisse entendre que l’on achète à bas prix et que l’on vend à prix élevé. Les placements doivent être vendus pour réaliser des gains. Lorsque vous vendez, votre argent n’est plus sur le marché. Pendant ce temps, vous pourriez rater des occasions de rendement dont vous auriez pu profiter si vous aviez conservé vos placements. Consultez l’article du mois d’août intitulé Rester sur la touche, vraiment?

En matière d’anticipation, le temps est votre meilleur allié. Investissez à long terme en fonction de vos objectifs et dans le cadre d’un plan financier complet, qui vous donne confiance peu importe les conditions du marché. 

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller