Soyez prêt pour les impôts

La date limite pour produire votre déclaration de revenus arrive dans quelques semaines. Complétez dès maintenant certaines étapes afin d’alléger votre printemps.

test

En tant que pâtissière spécialisée dans les desserts sans noix, Mandy Menshick doit être aussi méticuleuse dans sa paperasse que dans le choix de ses ingrédients. « C’est primordial pour moi d’être organisée, affirme la propriétaire du service de traiteur Em & Breez. Je suis la seule à travailler pour mon entreprise. Je n’ai pas le temps de m’éparpiller au moment de remplir ma déclaration de revenus. »

Sortez la paperasse utilisée pour vos impôts de l’an dernier et faites la liste de tous les formulaires et reçus qui vous ont servi en 2017. Vous aurez probablement besoin des mêmes pour votre déclaration de revenus de 2018.

Sa recette pour des impôts sans tracas comprend le tri quotidien des factures, des reçus pour ses fournitures et autres dépenses, ainsi que de tous les formulaires gouvernementaux ou fiscaux. « Je les classe au fur et à mesure que je les reçois », indique cette Montréalaise de 48 ans.

Qu’on soit travailleur autonome comme Mandy Menshick ou non, il y a de nombreux avantages à réunir les documents nécessaires à notre déclaration de revenus bien avant la date limite, croit Jonathan Braun, directeur de la planification fiscale et successorale à IG Gestion de patrimoine. « À moins de recevoir un simple remboursement d’impôt en soumettant le feuillet T4 fourni par notre employeur, mieux vaut être organisé et rassembler à l’avance ce dont on aura besoin pour réclamer toutes les déductions et les prestations auxquelles on a droit », soutient-il.

L’expert propose ici des astuces pour prendre de l’avance dans vos déclarations fiscales, évitant ainsi la cohue de dernière minute en avril.

  • pointe
    pointe

    Dressez une liste

    Sortez la paperasse utilisée pour vos impôts de l’an dernier et faites la liste de tous les formulaires et reçus qui vous ont servi en 2017. Vous aurez probablement besoin des mêmes pour votre déclaration de revenus de 2018. « Dès que vous recevez ces papiers, rayez-les de votre liste », suggère Jonathan Braun.

    Cette stratégie vous permettra d’identifier tous les éléments requis ; par exemple, les reçus de dons de bienfaisance qu’on vous a envoyés par courriel. « S’il vous manque un document et que vous devez adresser une demande pour obtenir un duplicata, mieux vaut le faire dès que possible », dit-il.

  • pointe
    pointe

    Tenez compte des changements dans votre vie

    En 2018, vous êtes-vous marié ? Avez-vous divorcé, eu un bébé, occupé un nouvel emploi, lancé une entreprise ou encore ouvert un nouveau compte de placements ? Si c’est le cas, demandez au professionnel responsable de votre déclaration de revenus si vous devez y inclure des formulaires ou des documents additionnels. « Consultez votre conseiller financier pour savoir quels sont les crédits d’impôt auxquels vous avez droit ou s’il en existe que vous ne connaissez pas », conseille Jonathan Braun.
  • pointe
    pointe

    Consultez votre avis de cotisation

    Vous avez reçu de l’ARC un avis de cotisation pour 2017 qui contient des renseignements importants, incluant la contribution maximale que vous pouvez faire à un REER en 2018, ainsi que des informations sur les reports et les pertes que vous n’avez pas déclarés. « Vous ne voulez sans doute pas passer à côté de ces déductions, note Jonathan Braun. Vous avez également la possibilité de maximiser votre REER jusqu’à 60 jours après la fin de l’année et de réclamer cette déduction sans attendre. »
  • pointe
    pointe

    Déduisez stratégiquement vos frais médicaux

    Saviez-vous que vous pouvez déclarer les frais médicaux que vous avez déboursés à l’intérieur d’une période de 12 mois se terminant au cours de l’année fiscale plutôt qu’en fonction de l’année civile ? « Par exemple, si vous n’avez pas déclaré une importante facture dentaire datée de novembre 2017, vous pourriez déduire vos frais médicaux pour la période de 12 mois se terminant en octobre 2018 dans votre déclaration de revenus de la présente année fiscale », explique l’expert. Il suggère de demander à votre pharmacien d’imprimer la liste de toutes les ordonnances que vous avez reçues au cours de cette même période. « Ce relevé contient habituellement le détail de ce qui a été remboursé par votre assurance maladie », ajoute-t-il.
  • pointe
    pointe

    Faites du chemin avec vos frais de transport

    Si vous êtes salarié et que vous devez voyager dans le cadre de vos fonctions (par exemple, à titre de vendeur ou de consultant en gestion) ou que vous êtes travailleur autonome et utilisez votre véhicule à des fins professionnelles, vous pouvez possiblement déduire l’usage de celui-ci dans votre déclaration de revenus. Pour ce faire, vous devez toutefois tenir un registre.

    « Conservez tous vos reçus et prenez note de tous vos déplacements professionnels, incluant les dates, les lieux visités, la raison du voyage et le nombre de kilomètres parcourus », souligne Jonathan Braun. Les salariés doivent également s’assurer que leur employeur signe le formulaire T2200 (Déclaration des conditions de travail), qui certifie que les frais encourus n’ont pas été remboursés, précise-t-il. Si vous n’avez pas tenu de registre, commencez à examiner vos factures dès maintenant.

Si vous êtes aussi organisé que Mandy Menshick, vous aurez beaucoup moins de travail pendant la période des déclarations fiscales. Et vous ne risquerez pas de passer à côté d’importantes déductions. « Je ne suis pas stressée par les impôts, confie-t-elle, ce qui signifie que je peux continuer à me concentrer sur mon entreprise. »

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller