Devriez-vous vivre dans un plus petit logis ?

Voici les questions à vous poser pour savoir s’il est avantageux ou non de déménager dans une plus petite maison.

test

On peut dire que Sylvia et Warren Andrew avaient la totale : une maison à deux étages et un terrain de 0,5 ha à Horseshoe Valley, en Ontario. Mais pour cette enseignante et cet ingénieur à la retraite, c’était devenu beaucoup trop grand.

Vous avez toutefois avantage à faire le saut au moment qui vous convient le mieux. Vous pouvez, par exemple, attendre d’être plus âgé et moins actif, ou de savoir où vos enfants et petits-enfants comptent s’établir. Il est aussi possible que vous ne désiriez tout simplement pas déménager.

Le couple avait acheté la demeure en 1995, alors qu’ils avaient respectivement 50 ans et 64 ans. Cette propriété semblait alors parfaite pour eux. « La maison de Horseshoe Valley était un endroit merveilleux pour vivre, mais nous avons pris conscience que nous avions besoin d’un lieu mieux adapté à nos besoins actuels et à ce qui nous attendait dans le futur », explique Sylvia.

Il y a environ un an, Sylvia et Warren, qui ont maintenant 73 ans et 88 ans, ont déménagé à nouveau, cette fois à Orillia, en Ontario, dans un bungalow récemment rénové qui convient mieux à leurs attentes.

Si le couple est heureux de sa décision – « Je me demande pourquoi nous ne l’avons pas prise plus tôt », confie Sylvia –, il n’en reste pas moins que le choix de casser maison ne se limite pas à déménager dans un plus petit espace. Il faut notamment réfléchir au mode de vie qu’on veut mener, au type d’habitation qui pourra encore nous convenir dans le futur et si le fait de déménager est réellement plus économique.

Quelles sont les questions à se poser avant de faire le grand saut ? En voici quelques-unes qui pourront vous aider à prendre votre décision.

1. Déménager est-il le bon choix ?

Il arrive souvent que des gens pressent leurs amis ou des membres de la famille à casser maison parce que le marché immobilier est favorable ou que cela cadre bien avec leurs propres projets. « On voit des personnes prendre cette décision parce que des proches bien intentionnés pensent que le moment est bien choisi pour déménager », affirme Barry Gordon, président de l’entreprise Gordon’s Downsizing and Estate Services, en Ontario, qui assiste des clients dans leur projet de s’installer dans un plus petit logis.

Vous avez toutefois avantage à faire le saut au moment qui vous convient le mieux. Vous pouvez, par exemple, attendre d’être plus âgé et moins actif, ou de savoir où vos enfants et petits-enfants comptent s’établir. Il est aussi possible que vous ne désiriez tout simplement pas déménager. « Vous devez planifier cette étape selon vos besoins et faire le choix optimal en fonction de votre qualité de vie », conseille Barry Gordon.

2. Pouvez-vous passer vos vieux jours dans votre maison ?

À l’instar de Sylvia et Warren Andrew, beaucoup de gens choisissent de s’établir dans une maison qui n’est pas adaptée pour une personne âgée. C’est bien pour ceux qui prennent leur retraite tôt et qui ne sont pas embêtés par la perspective de déménager quelques décennies plus tard – et de devoir payer à nouveau les droits de mutation immobilière, la commission versée à l’agent immobilier et les frais de déménagement.

Selon Carri Hand, professeure adjointe à l’école d’ergothérapie de l’Université Western, ceux qui choisissent de déménager dans un plus petit espace devraient plutôt chercher un logement où ils pourront vieillir.

Par exemple, optez pour une maison ou un condo sans obstacles – comme des escaliers, des portes étroites ou de longs couloirs. Et n’oubliez pas qu’un grand terrain exige beaucoup d’entretien et, par conséquent, de travail physique.

« Presque toutes les personnes d’un certain âge se demandent ce qui les attend », ajoute Carri Hand, alors tenez compte de vos vieux jours au moment de choisir votre prochaine demeure. Pensez à faire appel à un ergothérapeute : il pourra vous indiquer si la porte et le couloir sont assez larges pour accueillir des appareils d’aide à la mobilité, tels qu’un fauteuil roulant ou une marchette.

3. Le quartier vous convient-il ?

Ceux et celles qui cassent maison doivent également choisir le quartier où ils habiteront ensuite. Certains veulent être proches de bars et de restaurants, d’autres, d’établissements de santé – ou des deux à la fois. « Assurez-vous qu’il y a tous les services dans votre nouveau secteur pour que vous puissiez poursuivre les activités que vous aimez », conseille Carri Hand.

La possibilité de se déplacer facilement importe aussi, ce qui peut être plus compliqué dans les petites villes sans réseau de transport en commun. Idéalement, optez pour une maison près des lignes d’autobus et des commodités (épicerie, centre communautaire, bibliothèque, hôpital, etc.).

4. Est-ce un choix économique ?

Beaucoup de gens décident de déménager dans un espace plus petit parce qu’ils ont besoin de l’argent investi dans leur maison. Cela dit, avant de vendre, faites le calcul : l’achat d’un condo dans une zone urbaine très recherchée, comme le centre-ville de Toronto ou de Vancouver, peut représenter une jolie somme. En fait, selon votre lieu de résidence actuel, il peut s’avérer plus coûteux d’acheter une plus petite habitation.

Si c’est le cas, songez à louer. Souvent, l’argent n’est pas le facteur décisif qui fait pencher la balance entre la location et l’achat, souligne Barry Gordon. Certaines personnes choisissent la première option parce que c’est tout ce qui s’offre à eux dans le secteur où ils veulent habiter – selon lui, l’emplacement serait le principal motif de déménagement –, tandis que d’autres désirent accéder aux fonds investis dans leur maison. « En louant, vous pouvez toucher à la valeur nette de votre maison et investir cet argent pour le faire fructifier ou vous en servir pour couvrir les frais de location », explique-t-il.

Si vous prenez la décision de déménager pour des raisons financières, Barry Gordon conseille de faire d’abord le calcul pour évaluer ce qui est le plus avantageux. Il peut alors être utile de faire appel à un professionnel, que ce soit un agent immobilier, un planificateur financier ou un spécialiste comme lui, pour répondre à ces questions.

Sylvia et Warren Andrew ont choisi Downsizing Diva, un service de déménagement pour personnes âgées qui les a aidés à casser maison, à faire leurs boîtes et à s’installer dans leur nouvelle résidence. Le couple profite aujourd’hui des avantages de vivre dans un logement de bonnes dimensions, assez grand pour recevoir et à proximité de lignes d’autobus et de sentiers pédestres. « J’espère qu’on pourra y rester jusqu’à la fin de nos jours, affirme Sylvia. On est vraiment heureux ici. »

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller