L’essor des vélos haut de gamme

De plus en plus de gens sont prêts à mettre le prix pour une bicyclette sur mesure et leur vie de cycliste s’en trouve métamorphosée.

test

Max Cavalli a grandi à Milan et, avec ses cousins, il faisait du vélo dans les Alpes italiennes. Aujourd’hui, ce cadre d’une banque de Toronto parcourt environ 5000 km à bicyclette annuellement. L’an dernier, il a voulu acheter une nouvelle bicyclette et non l’un des modèles de série vendus au magasin près de chez lui.

Ces bicyclettes sur mesure ont belle allure, mais elles sont surtout composées de pièces de qualité supérieure, parfois fabriquées à la main, pour s’adapter parfaitement au corps de leur propriétaire.

Il a plutôt déboursé une somme dans les cinq chiffres (le prix d’une Honda Civic ou d’une Mazda3) pour une bicyclette fabriquée sur mesure qui est parfaitement adaptée à son corps et au type de randonnées qu’il aime faire. « Un vélo devrait être comme un complet sur mesure, estime-t-il. Si on prend un habit sur le présentoir d’une boutique, il ne sera pas aussi bien ajusté. »

De plus en plus de Canadiens sont prêts à dépenser entre 5000 $ et 50 000 $ pour une bicyclette sur mesure entièrement équipée. « Au cours des dernières années, ce type de vélo a connu un véritable essor, affirme Julien Papon, président et fondateur de Vitess, qui est à la fois un fabricant et un club de cyclisme de Toronto.

Autrefois, seuls les vrais mordus de vélo se permettaient ce genre de modèle, mais le marché s’est depuis démocratisé. Vitess compte pour clients un nombre croissant de novices qui désirent s’initier à ce sport avec le meilleur équipement. (Plusieurs d’entre eux s’offrent une bicyclette sur mesure pour participer à l’événement cycliste que l’entreprise organise au profit d’un organisme caritatif.) Selon Julien Papon, la clientèle féminine est aussi en augmentation.

La personnalisation

Il ne s’agit pas d’acheter un vélo coûteux pour impressionner ses amis, puis de le verrouiller à double tour dans le garage. Ces bicyclettes sur mesure ont belle allure, mais elles sont surtout composées de pièces de qualité supérieure, parfois fabriquées à la main, pour s’adapter parfaitement au corps de leur propriétaire. Vitess offre, par exemple, 7 modèles de guidons, 24 selles et 6 tiges pour fixer celles-ci.

Chaque achat commence par une consultation. « Avant toute chose, nous demandons au client quels sont ses objectifs. Qu’est-ce qu’il désire entreprendre ? Est-ce sa première année de cyclisme ? Envisage-t-il un triathlon ? », explique Julien Papon.

Ensuite, on doit monter sur une bicyclette ajustable afin de créer un modèle 3D selon nos mensurations.

Puis, le vélo est construit en tenant compte de nos préférences esthétiques. « Visuellement, une bicyclette sur mesure est comme une toile vierge, poursuit le spécialiste. On choisit la couleur dans le nuancier Pantone. Le résultat est unique. »

Un artiste peut également y peindre le logo de notre entreprise ou notre fleur préférée. Max Cavalli, qui est passionné de soccer, a fait reproduire les motifs de son chandail favori de l’Inter Milan sur le sien – même les couleurs sont assorties. On peut aussi opter pour une selle en cuir de haute qualité ornée de coutures d’une teinte identique à celle du cadre.

Un mode de vie

On doit compter de 6 à 12 semaines pour la création et la livraison de son vélo haut de gamme, qui nécessite un entretien régulier. Plusieurs des clients de Julien Papon joignent VitessX, un club de cyclisme exclusif qui dénombre plus de 1500 membres et invités.  

L’entreprise offre des services d’entretien, de réajustement et d’entraînement, en plus d’organiser des randonnées de groupe et des événements de réseautage professionnel, principalement dans ses installations de 185 m2 situées dans le nord de Toronto.

Conduite irréprochable

Certains comprennent difficilement qu’un cycliste amateur puisse vouloir une bicyclette sur mesure, mais pour Julien Papon, c’est tout à fait logique. Tant qu’à se lancer dans un sport, pourquoi ne pas commencer du bon pied ? En misant sur un vélo de qualité, on aura une meilleure expérience sur la route, la piste cyclable ou la montagne. De plus, passer à travers les différentes étapes de la personnification permet de rencontrer la communauté des cyclistes et de se sentir davantage investi dans ce sport.

Pour un inconditionnel comme Max Cavalli, avoir une bicyclette sur mesure et s’en remettre au soutien d’une entreprise spécialisée représentent tout ce qu’il a toujours voulu de ce sport. « L’avantage, c’est bien sûr d’avoir un vélo conçu spécialement pour moi, mais aussi de pouvoir compter sur l’entretien et les conseils d’experts, fait-il valoir. On ne se contente pas de déballer un vélo d’une boîte. On fait partie du processus.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller