Maximiser votre régime de retraite

Désormais, il revient aux employés d’investir dans leur régime de retraite. Voici des conseils pour en faire bon usage.

test

Il fut un temps où la plupart des Canadiens pouvaient compter sur une pension de leur employeur pour financer leur retraite. Mais les choses ont bien changé. Aujourd’hui, moins de 40 % des travailleurs canadiens participent au régime de retraite de leur employeur. Employeur qui, bien souvent, ne se compare en rien avec ceux qu’ils ont connus par le passé.

Auparavant, bon nombre d’employeurs cotisaient à un régime à prestations déterminées qui garantissait à leurs employés un revenu jusqu’à la fin de leur vie. Mais cette époque est bel et bien révolue.

Aujourd’hui, la plupart des régimes de retraite parrainés par les employeurs sont des régimes à cotisations déterminées, auxquels les employés contribuent également. Le montant des prestations n’est pas garanti, et le revenu versé à la retraite dépend des cotisations accumulées et des rendements de placements qu’elles ont générés.

Puisque ces régimes dépendent largement des placements et de l’épargne de l’employé, il faut s’assurer de bien les comprendre.

Augmentez la cotisation de votre employeur

Puisque ces régimes dépendent largement des placements et de l’épargne de l’employé, il faut s’assurer de bien les comprendre. « Si vous êtes négligent, vous risquez de ne pas en bénéficier pleinement », prévient Todd Sigurdson, directeur général de la planification fiscale et successorale au Groupe Investors.

Seulement le tiers des employés qui ont la chance de profiter d’un régime de retraite de leur employeur choisissent d’y participer. Ce que Todd Sigurdson déplore. « On constate que beaucoup de gens ne saisissent pas cette occasion. Alors qu’il est impératif d’y adhérer le plus tôt possible. »

Pour la plupart de ces régimes, l’employeur verse une cotisation égale à celle de l’employé, qui représente habituellement de 3 à 6 % des gains. Selon Todd Sigurdson, c’est de l’argent dans nos poches, d’où l’intérêt de contribuer autant sinon plus que son employeur. « Maximisez votre cotisation », recommande-t-il.

En lisant les petits caractères de votre régime, vous pourriez découvrir qu’en versant des cotisations supplémentaires (jusqu’à 9 %, dans certains cas), votre employeur acquittera un montant égal ou inférieur, par exemple 50 % de votre versement. « De quoi gonfler votre revenu de retraite », observe-t-il.

Comprenez votre régime

Todd Sigurdson insiste également sur l’importance de savoir comment fonctionne le régime. « En lisant la brochure, vous en apprendrez davantage sur les cotisations, les options de placement et ce qui devrait se passer au moment de la retraite. S’il y a quoi que ce soit que vous ne comprenez pas, consultez l’administrateur du régime. Et sachez que les employeurs peuvent réviser le régime ou même y mettre fin, mais qu’ils doivent vous en aviser assez tôt. »

Les employés qui participent à un régime à cotisations déterminées doivent choisir leurs placements, habituellement dans une liste d’options établies par leur employeur. La gamme de produits offerts peut comprendre des certificats de placement garanti (CPG), des fonds d’obligations canadiennes, des fonds d’action et des fonds canadiens équilibrés. Certains employeurs offrent aussi des fonds internationaux et des fonds distincts.

Révisez vos placements

Surveillez ces placements de près. « Votre carrière peut durer 30 ou 40 ans, et ce qui était optimal les 10 premières années pourrait ne plus l’être par la suite ou au moment de prendre votre retraite, signale Todd Sigurdson. Voilà pourquoi vous devriez réévaluer régulièrement les placements de votre régime. »

Il précise aussi qu’un régime à cotisations déterminées comporte deux phases : l’accumulation et le décaissement (quand on commence à en retirer de l’argent pour financer sa retraite). Et comme les gens vivent plus longtemps, il faut bien déterminer les sommes versées afin de pouvoir les recevoir jusqu’à la fin de votre vie.

Suivez ce conseil et l’argent accumulé dans votre régime de retraite devrait vous permettre de faire un bon bout de chemin.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller