À savoir avant d’acheter un condo neuf

Les unités en prévente promettent finition soignée et aménagement fonctionnel, mais souvent ce qui n’est pas encore construit peut nous réserver des surprises.

test

En 2010, alors qu’ils s’apprêtaient à prendre leur retraite, Cathy Dunphy et David Crichton ont commencé à trouver que leur maison de Beach, à Toronto, nécessitait beaucoup d’entretien. Ils ont entendu parler de nouveaux condos qui allaient être construits dans une église restaurée du quartier. David s’est rendu à la visite libre et a acheté sans hésiter une unité de deux étages.

Peu de copropriétés sont livrées à temps. Souvent, il s’agit de quelques mois de retard, mais ça peut s’étirer sur des années.

L’appartement n’était pas encore construit, mais le couple envisageait d’y emménager dans un an ou deux. Ils ont finalement pris possession des lieux au début de 2015 – presque 5 ans après l’achat et 6 mois après la vente de leur maison – et les choses ont été de mal en pis. « Un problème n’attendait pas l’autre », déplore Cathy. Par exemple, ils ont été surpris de découvrir une colonne au milieu de la pièce double (qui n’était pas sur les plans). À cause de cela, il était impossible d’installer leur buffet dans la salle à manger.

Tous les jours, des Canadiens font l’acquisition de copropriétés qui ne sont pas encore construites. La plupart du temps, une unité en développement permet de faire une bonne affaire et il est excitant d’emménager dans du neuf. Mais ce type d’achat comporte son lot de risques. « Ce que vous achetez, c’est un trou dans le sol », affirme Scott Thompson, courtier immobilier pour Coldwell Banker Prestige Realty à Vancouver.

Voici comment vous protéger et vous assurer que votre nouvelle maison sera telle que vous l’avez imaginée.

Engagez un expert

Vous pouvez avoir de la chance et tomber sur un beau condo d’un projet immobilier attrayant. Mais, souvent, les unités les plus intéressantes ont trouvé preneur avant même la mise en vente officielle. Scott Thompson suggère d’engager un courtier qui a un bon réseau de contacts. « Quelqu’un qui a un accès VIP et qui pourra vous ouvrir les portes du bureau des ventes avant qu’il soit accessible au grand public », précise-t-il.

Pensez aux frais supplémentaires

Quand vous achetez une copropriété neuve, vous payez la taxe de vente à la signature, en plus de tous les autres frais de clôture (juridiques et administratifs). (La taxe de vente est remboursée en partie dans certaines provinces.) La première année, il faut prévoir au moins 100 $ d’augmentation de frais de condo. « Les promoteurs les sous-estiment sciemment », prévient Anne-Marie Ambert, qui dirige le site du Condo Information Centre, et qui a vécu en copropriété à Toronto presque toute sa vie.

Prévoyez des retards

Peu de copropriétés sont livrées à temps. Souvent, il s’agit de quelques mois de retard, mais comme Cathy Dunphy et David Crichton l’ont appris, ça peut s’étirer sur des années. « Ne vous fiez pas trop à la date de livraison qu’on vous donne », conseille Scott Thompson. Obtenez une confirmation sans équivoque du jour de livraison avant de vendre votre résidence, car vous pourriez vous retrouver sans toit.

Examinez les plans

Le plan d’aménagement d’une nouvelle construction illustrant la disposition des pièces est la pierre angulaire de l’acte de vente. Le résultat final peut différer de quelques pieds carrés ou présenter de petites modifications, mais si les changements sont majeurs, il est alors possible de résilier le contrat. Jetez également un coup d’œil au plan de l’immeuble. « Vous aimeriez peut-être savoir au-dessus de quoi se trouve votre unité », ajoute Anne-Marie Ambert. Par exemple, un ascenseur, une chute à déchets, une salle de fête ou des installations mécaniques peuvent générer du bruit.

Lisez les petits caractères

Vous y trouverez les règlements concernant les animaux domestiques et s’il est possible de louer votre unité à un locataire, et vous saurez si un stationnement et un espace de rangement sont inclus dans l’achat. Anne-Marie Ambert vous conseille d’être proactif si on vous dit que ces transactions se régleront plus tard. Au moment d’acheter une copropriété, on lui a annoncé qu’elle devrait attendre 6 mois avant qu’un espace de rangement lui soit assigné. Personne ne s’est manifesté. Elle a donc dû s’en occuper et a obtenu l’un des derniers espaces disponibles.

Profitez de votre nouveau condo

Acheter une copropriété sur plans comporte des risques, mais la majorité des acheteurs sont ravis de leur nouveau nid. Ce type de projet a son lot d’avantages, comme profiter de matériaux tendance et du fait que « tout est neuf et sous garantie », souligne Scott Thompson. (Les promoteurs corrigeront la plupart des vices trouvés avant que vous n’emménagiez.) Et puisque vous avez votre mot à dire pour la finition, vous pourrez vous passer de rénovation. Faites quelques vérifications préalables et soyez patient pendant la construction. Votre récompense : une copropriété bâtie selon vos goûts.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller