La Vie

Menez une vie épanouie


  • Partager sur linkedin

Menez une vie épanouie


Comment tirer le meilleur parti du temps qui nous est donné ? Essayez ces 25 idées.

1. Vivre ailleurs pendant six mois

On a parfois besoin de changer d’air. Vous vous sentez irritable ? Vous voulez découvrir une autre culture ? Déménager dans une nouvelle ville pendant six mois est une excellente façon de secouer les choses.

Avant votre départ, informez-vous sur les exigences en matière de visa et d’assurance maladie. Si vous avez jeté votre dévolu sur une ville canadienne, vous devrez répondre aux critères de résidence pour être admissible à la protection du régime provincial. Si vous allez à l’étranger, procurez-vous une assurance voyage pour expatriés.

Envisagez de faire appel aux services d’un garde-maison pour veiller sur votre demeure. Les sites MindMyHouse.com et TrustedHousesitters.com mettent en contact des gens responsables (qui font l’objet d’une vérification) avec des personnes qui recherchent quelqu’un pour s’occuper de leur maison pendant leur absence.

Alors, où irez-vous ? À vous de trouver. Choisissez l’endroit qui vous fait rêver.

2. Construire une maison dans un pays étranger

Pas nécessaire d’être le prochain Mike Holmes pour bâtir une maison. Songez à passer vos prochaines vacances dans un pays étranger à construire une demeure pour une famille dans le besoin.

Habitat for Humanity est l’une des entreprises qui offrent ce genre de projet. Les équipes partent du Canada vers des destinations partout sur la planète, et s’associent à des familles ou à des groupes locaux pour construire des maisons ou des écoles.

Pour participer, il faut de l’enthousiasme et un peu d’argent : le coût va de 1300 à 2000 $ et couvre l’hébergement, la nourriture ainsi que le matériel (le prix du billet d’avion est en sus).

Vous créerez des liens d’amitié avec des citoyens de la région, renforcerez vos muscles en mélangeant le ciment ou en transportant des briques, et en retirerez un fort sentiment de fierté.

3. Assister à une finale de la Coupe Stanley

Peu importe si vous êtes un fan invétéré de hockey ou si vous appuyez seulement votre équipe locale, rien ne se compare à l’énergie d’une finale de la Coupe Stanley. Faites la folie d’acheter des billets pour l’une des plus grandes rencontres sportives de l’année. À moins de jouer au curling avec une tuque sur la tête tout en buvant du sirop d’érable, aucune expérience n’est plus canadienne que celle-ci.

4. Élargir son horizon en apprenant le portugais

Les derniers cours de langue seconde que vous avez suivis étaient à l’école il y a des décennies, n’est-ce pas ? Plonger dans l’apprentissage d’une langue étrangère s’avère un excellent passe-temps. En plus de découvrir l’histoire et la culture du pays où on la parle, vous pourrez converser autrement qu’en français pendant votre prochain voyage.

Il y a un vaste éventail de possibilités, mais le portugais constitue un bon choix. On le parle dans de nombreux pays africains émergents comme l’Angola et le Mozambique. Selon Cactus, une école de langues au Royaume-Uni, l’inscription aux cours de portugais a grimpé de 107 % ces cinq dernières années.

5. Voir les ours polaires à Churchill

Rendez-vous en avion ou en train à Churchill, au Manitoba (impossible d’y accéder en voiture), puis montez à bord d’un « tundra buggy » pour observer les centaines d’ours polaires rassemblés le long des côtes à l’ouest de la baie d’Hudson. Le bon moment pour s’y rendre est d’octobre à novembre, quand la baie gèle et que les ours partent à la chasse aux phoques. Visitez EverythingChurchill.com pour faire votre réservation.

6. Visiter le Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg

Le nouveau musée national canadien, et le premier à l’extérieur d’Ottawa, a ouvert ses portes à Winnipeg en septembre 2014. Imaginé par le défunt Izzy Asper, le Musée canadien pour les droits de la personne présente l’évolution historique du concept des droits de l’homme et leur avenir. Profitez-en pour découvrir les nombreux attraits de Winnipeg, y compris La Fourche, jadis un point de ralliement pour les autochtones de la région.

7. Séjourner à l’Hôtel de glace à Québec

Si vous rêvez de vacances uniques, visitez la ville de Québec et dormez dans un hôtel entièrement fait de glace.

L’Hôtel de glace se situe à 10 minutes en voiture du centre-ville de Québec. Comparons-le à un igloo gonflé aux stéroïdes : un véritable hôtel de 44 chambres sculpté à neuf chaque année dans de la glace cristalline et de la neige densément compactée.

Des suites ingénieusement sculptées, une magnifique chapelle, une glissade, des bains chauds, un bar (dont les verres sont aussi en glace) et des lits recouverts de fourrures avec foyer adjacent pour vous garder au chaud font de cet établissement un lieu prisé pour les mariages et les voyages de noces.

La Suède, le Japon et la Norvège ont aussi des hôtels de glace, mais celui de Québec est le seul en Amérique du Nord. L’hébergement est offert à partir de 269 $ par personne, mais il y a souvent des promotions. À noter que l’hôtel n’est ouvert que de la mi-janvier à la mi-mars. Ne laissez pas cette expérience vous glisser entre les doigts !


8. Renouer avec un ami perdu de vue depuis longtemps

En vieillissant, un souhait souvent exprimé est celui de renouer avec des amis de longue date, un membre de la famille ou même un amour de jeunesse. Facebook, dont les utilisateurs de plus de 50 ans connaissent une des croissances les plus rapides, offre une façon facile et peu gênante d’exaucer ce vœu. Si l’idée de communiquer avec votre vieil ami vous rend nerveux, souvenez-vous qu’il pense peut-être à vous aussi.


9. Courir un marathon

Il n ’y a rien de plus revivifiant qu’un marathon. En plus d’être bon pour le corps, c’est un accomplissement de taille. La plupart des villes ont leur marathon, mais des coureurs de partout prennent part au Marathon de Toronto, où ont été établis des records de temps chez les hommes et les femmes. Vous désirez relever un défi vraiment difficile ? Tentez votre chance au marathon Yukon Arctic Ultra dans le glacial mois de février.

10. Participer à un voyage de photographie de National Geographic

Les photographes de National Geographic sont parmi les meilleurs au monde pour capturer des scènes de voyage, de la nature et de la faune. Si vous êtes un photographe amateur désireux d’améliorer vos habiletés, pourquoi ne pas explorer une destination exceptionnelle avec des as de la photo ?

National Geographic Expeditions offre une sélection de voyages incluant la photographie de rue à Paris, le safari-photo en Tanzanie ou l’aventure visuelle au Bhoutan.

Ces voyages sont spécialement axés sur la photographie. Par exemple, les excursions sont prévues dans une lumière optimale, et des séances photo particulières peuvent être organisées. Vous bénéficierez d’innombrables conseils, non seulement du photographe professionnel qui vous accompagnera, mais aussi des autres enthousiastes de la photo de votre groupe. Une expérience qui en mettra plein la vue.

11. Faire du tourisme autochtone

Aimeriez-vous voir le Canada sous un nouvel angle (ou plutôt sous un angle très ancien) tout en encourageant des entreprises des Premières Nations ? L’industrie du tourisme autochtone de notre pays est en plein essor. C’est le moment idéal pour réserver une excursion culturelle en bateau au nord de l’île de Vancouver (aboriginalbc.com) ou une sortie de pêche dans le Québec maritime (quebecaboriginal.com).

12. Apprendre des techniques de survie

Une formation sur les techniques de survie peut s’avérer utile. Les cours offerts par les entreprises Inside Out Experience près de Canmore, en Alberta, et Great Canadian Adventure Company, partout dans l’Ouest, enseignent les premiers soins, les techniques de brousse, l’identification des plantes et même la construction d’une cabane en rondins pour les véritables ermites en devenir.

13. Fêter le jour de l’An à Times Square

Depuis 1907, les fêtards se réunissent à Times Square pour le compte à rebours et la descente de la boule de cristal. Aujourd’hui, près d’un milliard de personnes dans le monde regardent le spectacle à la télé, tandis qu’environ un million de personnes y assistent. Quel meilleur endroit pour célébrer la veille du Nouvel An que Times Square, ce lieu mythique de la Grosse Pomme ?

14. Confectionner son chocolat

Vous cherchez un nouvel art à maîtriser ? Pourquoi ne pas mêler plaisir et saveur ? À la nouvelle Académie du Chocolat de Montréal, inaugurée en novembre 2014, les apprentis découvrent tout ce qu’il faut savoir sur ce délice des dieux.

La chocolaterie est une activité romantique pour les couples et agréable entre amis.

Inscrivez-vous à des ateliers où vous apprendrez à apparier le chocolat au porto et aux tapas portugaises, à recréer (à votre manière) vos desserts d’enfant favoris ou à confectionner de jolies pralines. En suivant plusieurs cours, vous pourriez même réaliser une sculpture aussi spectaculaire que le dieu des océans en chocolat d’un mètre de hauteur qui trône dans le hall.

La chocolaterie est une activité romantique pour les couples et agréable entre amis. Le coût d’une classe de débutant à l’Académie du Chocolat commence à 45 $. Si vous vivez dans l’Ouest, apprenez les rudiments de cet art avec le maître chocolatier Bernard Callebaut, de Papa Chocolat, à Calgary.

15. Voir Stonehenge

Érigés il y a environ 4000 ou 5000 ans, les cercles de pierres iconiques de Stonehenge nous fascinent depuis des siècles, ainsi que les anciennes techniques d’ingénierie employées et le mystère autour de la vocation initiale du site. On pense aujourd’hui qu’il s’agissait d’un lieu de sépulture, de culte des ancêtres et de guérison.

À deux heures à l’ouest de Londres, Stonehenge a récemment subi une métamorphose. L’aire de stationnement et le centre d’information ont été rasés pour faire place à un nouveau pavillon d’accueil, bâti loin du site historique, ce qui bonifie l’expérience des visiteurs grâce à des expositions explicatives, une boutique et un café.

Explorez le site par vous-même avant de prendre la navette pour visiter le complexe, ou réservez un tour d’une demi-journée (stonehenge-tours.com) avec accès privilégié au centre du cercle de pierres, au lever ou au coucher du soleil, animé par un guide divertissant et bien renseigné.

16. Visiter les îles Galápagos

L’archipel équatorien doté d’une luxuriante végétation forme un parc national et une réserve biologique marine de renommée mondiale. Ses oiseaux, ses poissons, ses tortues et autres espèces qui n’existent nulle part ailleurs ont inspiré la théorie de l’évolution à Charles Darwin qui y a séjourné en 1835. Optez pour une entreprise de voyage comme Adventure Life qui soutient les efforts de préservation.

17. Observer les aurores boréales

La meilleure façon d’admirer les aurores boréales est loin des lumières de la ville, par les nuits sombres des régions polaires de la planète. Certaines destinations se spécialisent dans l’expérience des aurores boréales. En Islande, les voyageurs peuvent assister à ce spectacle grâce à une excursion en Jeep. Si vous souhaitez rester au pays, réservez un forfait comme celui du Inn on the Lake au Yukon, qui propose une randonnée en raquettes sur le lac pour s’émerveiller devant une danse de lumières dans le ciel nocturne.

18. Parcourir le pays à vélo

Pour découvrir le Canada dans ses moindres recoins, un voyage en vélo est le moyen parfait. C’est ce qu’a fait Ned Bell, de Vancouver, en 2014. Il a traversé le pays en 11 semaines, de St. John’s (à Terre-Neuve) à Vancouver. Il en a vu de toutes les couleurs, des falaises de la piste Cabot de l’île du Cap-Breton aux rues pavées escarpées du Vieux-Québec, en passant par la statue de Terry Fox à Thunder Bay, sur la Courage Highway. « Ce fut extraordinaire, sur les plans physique, mental, émotionnel et spirituel », affirme Ned Bell.

19. Visiter le lieu d’origine de votre famille

La question « D’où venez-vous ? » peut avoir plusieurs réponses. Certains s’identifient au pays d’origine de leurs ancêtres et d’autres à une région du Canada où leur famille a pris racine. Peu importe votre réponse, un voyage pour retracer ses origines peut susciter des émotions fortes.

Que vous vous rendiez en Europe pour visiter la ville natale de vos grands-parents, en Asie pour connaître les traditions culinaires qui ont inspiré la cuisine de votre mère, ou à l’autre bout du Canada pour reprendre contact avec des parents perdus de vue, vous ferez un parcours fascinant à la découverte de vous-même en vous trouvant à l’endroit que vous, ou un membre de votre famille, avez déjà considéré comme votre chez-vous.

Et si la généalogie vous intéresse, apportez votre arbre généalogique et visitez les villes et villages où ont vécu vos ancêtres.

20. Parcourir l’historique Route 66

Bien qu’elle ne fasse plus officiellement partie du réseau routier des États-Unis, on peut encore sillonner la légendaire Route 66, l’une des premières construites au pays, entre Chicago et Los Angeles. Faites des arrêts dans les nombreux motels et restaurants kitsch le long du chemin. Ce n’est pas le moyen le plus rapide de traverser le pays, mais c’est un merveilleux voyage pour les mordus d’histoire du XXe siècle et de beaux paysages.

21. Manger dans les meilleurs restos au monde

Chaque année paraît la liste des meilleurs restos. Combien de fois avez-vous visité un établissement mentionné dans cette liste ? Jamais ? Alors, c’est le temps de vous payer un repas mémorable. Le Noma à Copenhague et le Wolf in the Fog à Tofino, en Colombie-Britannique, comptent parmi les favoris. Réservez tôt, naturellement. En manque d’inspiration ? Consultez l’application enRoute Eats, qui dresse la liste des meilleurs restos canadiens.

22. Publier ses mémoires

Lorsque Andrea Gauthier a publié ses mémoires à compte d’auteure, elle les a offerts à sa fille Heather avec cette note : « Je n’aurais pas voulu que tu découvres mon journal après ma mort, pour te rendre compte que tu aurais aimé savoir tout ça avant. »

Madame Gauthier n’était pas écrivaine, mais voulait faire connaître son histoire et a ainsi pu léguer un précieux héritage à sa descendance, par l’entremise d’un projet accessible.

Si vous maîtrisez l’écriture, commencez par répondre aux cinq questions de base : qui ? quoi ? quand ? où ? et pourquoi ? Puis, réécrivez votre texte jusqu’à ce que votre histoire prenne forme. Pourquoi ne pas suivre des cours de création littéraire ?

Des entreprises d’auto-édition, comme PublishMyMemoir.com, peuvent faciliter le processus, tant sur le plan de la rédaction que sur celui de l’édition ou de l’impression. Le prix d’un forfait commence à 500 $. Si vous êtes à l’aise avec la plupart des étapes, vous pouvez publier votre livre avec Blurb.com pour 12,99 $ seulement. Le plus difficile, c’est de passer à l’action.


23. Se joindre à un conseil d’administration

Nombreux sont les organismes locaux ayant besoin d’un comptable ou d’un avocat pour siéger à leur conseil, ou encore d’une personne expérimentée en communications ou en marketing. Informez-vous dans votre collectivité pour connaître les conseils à la recherche de membres. Visitez BoardMatch.org, un site Web qui jumelle des conseils d’organismes à but non lucratif avec des candidats compétents. En règle générale, le conseil ne rémunère pas ses responsables. Il faut donc tenir compte de vos intérêts dans votre choix.


24. S’inscrire à une école de cuisine

C’est une chose de cuisiner un repas pour des amis, c’en est une autre de les épater par vos talents culinaires dignes d’un grand chef. La plupart des villes ont des écoles de cuisine où vous pouvez parfaire vos techniques de découpage, apprendre à combiner les herbes et les épices, et réaliser une béchamel parfaite. Un cours de cuisine est un excellent moyen de vous amuser tout en améliorant votre menu personnel.

25. Suivre son groupe favori en tournée

Nous avons tous entendu des plaisanteries sur les fans inconditionnels qui suivent le groupe Grateful Dead partout en Amérique du Nord, mais les Deadheads tiennent un bon filon. Accompagner une formation dont la musique a marqué votre adolescence peut se révéler une expérience fabuleuse, surtout si vous avez cessé d’écouter de la musique il y a bien des années, lorsque le rythme du quotidien a pris le dessus.

En suivant un artiste en tournée quelques jours de suite ou dans certaines villes, vous entendrez plus que ses succès. Des artistes comme Bruce Springsteen ou U2, dont les tournées sont suivies par des hordes d’admirateurs, changent leur liste de chansons chaque soir.

Une partie du plaisir consiste à rencontrer d’autres fans de votre formation préférée. Beaucoup ont noué des amitiés de longue date à des concerts et revoient ces amis à l’occasion des tournées du groupe. Vous pouvez aussi profiter d’un spectacle pour visiter une ville qui vous attire depuis longtemps.

vous avez des questions?

Nos conseillers examineront vos objectifs financiers et vous aideront à trouver comment les réaliser.

trouver un conseiller